les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Jeudi 12 Janvier 2017

Voilà ce qui se passe quand on demande un locataire "franco-français" à une agence immobilière

Revue de presse. Par Catherine Fournier - FranceInfo.



Les critères racistes sur les annonces immobilières sont-ils vraiment des "actes isolés", comme l'affirmait le groupe Laforêt après la divulgation d'une mention "pas de Noir" sur la fiche technique d'un de ses appartements ? Pas si sûr.
 

Franceinfo a testé douze agences immobilières en caméra cachée à Paris et en banlieue. Nous nous sommes fait passer pour un propriétaire souhaitant louer son bien selon des critères racistes. Résultat : six agents ont accepté notre demande, l'autre moitié nous a poliment opposé un rappel à la loi.

"Si je vous dis, je préfère un Franco-Français, ça ne vous choque pas ?" lance ainsi la journaliste de franceinfo à un agent immobilier. Sa réponse est sans équivoque : "Non, ça ne me choque pas. Non, il n’y a pas de problème. On est habitués."

Pour lire la suite cliquez ici.







1.Posté par GROS le 14/01/2017 04:59

Quelle découverte...
FranceInfo, grand pourvoyeur des valeurs morales (c'est bien connu...) a surtout trouvé un moyen de faire le buzz.
Moralité : il vaut mieux louer directement de particulier à particulier pour éviter les contraintes réglementaires appliquées aux agences, ça évite les problèmes. C'est ce qu'il fallait comprendre ?

2.Posté par Thierry le 14/01/2017 12:12

Y aurait-il un lien avec ce que j'ai constaté ?

Pour la moitié des agences (et particuliers), ce n'est soudain plus possible dès qu'ils entendent un nom "étranger" ! Parfois alors même qu'ils viennent d'approuver mes revenus "largement suffisants"...

Alors si ça commence à se savoir, c'est plutôt une bonne chose. Les gens n'y croient que quand ça passe à la télé... ou le jour où ça leur tombe dessus !

3.Posté par Sandrine le 18/02/2017 04:13

Mr Barbier,
Honte à vous!
Vous incitez au terrorisme pour sauver Fillon!?
Sérieusement....

Nouveau commentaire :




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018