les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Mardi 17 Avril 2018

"Une marque de respect" manquée lors l'interview présidentielle



Les deux journalistes, qui ont interviewé Emmanuel Macron dimanche soir, ont été la cible de nombreux reproches sur les réseaux sociaux.

On reproche à Edwy Plenel par exemple de ne pas avoir appelé le chef de l'Etat "Monsieur le Président". Pour le fondateur de Mediapart  : "L'interview présidentielle en France est une interview monarchique. Notre objectif tout simple, c'était d'abord de casser ça (...) Je pense que si quelqu’un a des intervieweurs qui cassent les codes, il est meilleur ! Nous on fait notre job et lui, s’il aime ça, il est meilleur."

Pour le "démago" Jean-Jacques Bourdin (BFMTV)  : "Je sais que toute la profession va nous tomber dessus. Et alors ? Je m'en moque. Ce qu’il faut dans une interview avec un président de la République, mais comme avec un leader de l’opposition, c’est ne pas être au service de l’interviewé mais poser les questions qu’on a envie de poser."
"Une marque de respect" manquée lors l'interview présidentielle









1.Posté par CALVES Michel le 17/04/2018 21:14

Le respect c'est pour tous: pour ceux qu'on traite d'analphabètes, ceux qui "foutent" le bordel au lieu de chercher du boulot (GM&S) ceux qui ne SONT rien! C'est ça le respect Macron.
Desproges en son temps disait Mon président mon chien (mais c'était à Claude Villers qui avait beaucoup d'humour!)

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:18 Gilets jaunes : les dégâts chiffrés à Paris

Jeudi 13 Décembre 2018 - 11:37 Strasbourg : Trump conforté à l'idée d'un mur




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale

Mauvaise nouvelle pour les comptes publics en plein contexte de révolte des gilets jaunes protestant contre la hausse des taxes.

D’après un dernier rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé par Marianne, la fraude fiscale s'élèverait à 100 milliards d'euros en France.

Un montant supérieur de 20 milliards à celui relevé dans le dernier rapport en 2013.
100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale


Les derniers tweets



Interview à lire

Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Ancienne interne des hôpitaux de Paris, Sabrina Ali Benali est actuellement médecin remplaçante dans une association de permanence de soins 24h/24 : Les urgences médicales de Paris.

Elle est particulièrement engagée sur les questions de santé "pour la défense des conditions de travail des personnels soignants et surtout d'un accueil digne et humain des patients".

Elle publie aux éditions Cherche Midi Editeurs La révolte d'une interne : santé, hôpital, état d'urgence, préfacé par le Docteur Christophe Prudhomme médecin urgentiste.

Sabrina Ali Benali connue du grand public pour sa vidéo virale sur la sitaution d'urgence à l'hôpital public, visionnée 12 millions de fois sur Facebook en janvier 2017, a accepté de répondre à nos questions.
Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Les répliques
03/12/2018