les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
Mardi 11 Septembre 2018

Une complémentaire santé à 1 euro par jour



Une complémentaire santé à 1 euro maximum par jour et par personne. C'est l'une des réforme à destination des personnes précaires, que va annoncer le président de la République dans le cadre de son plan pauvreté présenté jeudi 13 septembre.

Un plan pauvreté qui avait été repoussé pour cause de coupe de monde de football.
Une complémentaire santé à 1 euro par jour

 
Les Répliques 
 
On vous attend sur Twitter   !
 








1.Posté par Decaudin le 12/09/2018 11:46

MDR, je paye 36€ par mois pour ma mutuelle ! 1 € par mois ça fait 30 à 31 €, si ce n'est pas de l'enfumage ça !!!!

2.Posté par Zabou 57 le 12/09/2018 16:37 (depuis mobile)

A l'heure actuelle ,il y a l'acs : aide à la complémentaire santé .
Et je paie moins d'un euro par jour !! 😏
C'est pour les plus pauvres qui ne touchent pas le RSA ,et pour certaines personnes en emploi précaire avec des salaires misérables .

3.Posté par Zabou 57 le 12/09/2018 16:37 (depuis mobile)

A l''heure actuelle ,il y a l''acs : aide à la complémentaire santé .
Et je paie moins d''un euro par jour !! 😏
C''est pour les plus pauvres qui ne touchent pas le RSA ,et pour certaines personnes en emploi précaire avec des salaires misérables .

4.Posté par Zabou57 le 12/09/2018 16:40 (depuis mobile)

Et je rajouterai ...

L'éducation nationale emploie des aesh du personnel en situation précaire et sous payé.
Ils n'ont pas de mutuelle !

Donc l'Etat est le premier employeur à affamer son personnel !!

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 09:48 Trump ironise sur l'occupation allemande en France

Mercredi 14 Novembre 2018 - 09:13 Donald Trump : "MAKE FRANCE GREAT AGAIN"

Mardi 13 Novembre 2018 - 11:32 Total : hausse des bénéfices




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

La colère des ambulanciers : témoignage

Depuis plusieurs jours maintenant, les ambulanciers en grande colère mènent des opérations escargots un peu partout sur les routes de France.

De Paris à Marseille, de Lille à Strasbourg en passant par Dijon ou Nancy, ils se mobilisent massivement à l'appel de plusieurs syndicats, protestant contre "l'uberisation de leur métier" par une nouvelle réforme du financement des transports sanitaires.
La colère des ambulanciers : témoignage



Les derniers tweets