les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Mardi 27 Décembre 2016

« Un vrai procès pour Christine Lagarde » : la pétition qui monte

Revue de presse par Thierry Noisette L'Obs.



Choqué par la dispense de peine dont a bénéficié l’ancienne ministre des Finances, un enseignant a lancé une pétition sur Change.org, qui recueille de nombreuses signatures. (plus de 200 000 actuellement) 



Coupable mais dispensée de peine  ? La mansuétude de la cour de justice de la République envers Christine Lagarde dans l’affaire de l’arbitrage Tapie a beaucoup choqué. Nous l’avions relevé sur Twitter, où les sarcasmes et les critiques   ont plu sur l’ancienne ministre de l’Economie.

Nombreux sont ceux qui ont fait un parallèle entre des peines infligées pour des petits délits de droit commun, comme l’écrivain Régis Jauffret évoquant le jeune homme (au casier judiciaire vierge) qui a pris 3 mois de prison ferme  pour avoir volé un fromage dans un supermarché.
 

C’est ce parallèle que reprend un internaute, qui a lancé sur Change.org une pétition réclamant «  un vrai procès pour Christine Lagarde  », l’évoquant en introduction  :

« Le 13 mai 2016 dernier une personne sans domicile fixe de 18 ans [voir ici  par exemple], qui s’était introduite dans une maison de Figeac pour y voler du riz et des pâtes “par nécessité”, a été condamnée à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors.

Ce 19 décembre 2016, Madame Christine Lagarde vient d’être jugée coupable par la Cour de Justice de la République tout en étant dispensée de peine. Quelle honte pour notre “démocratie” ! »

« Selon que vous serez puissant ou misérable »


Et comme de nombreuses personnes à l’annonce de la décision, l’auteur de la pétition cite La Fontaine  : «  Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.  »

Cette pétition, qui réclame que la directrice générale du FMI soit traduite devant un tribunal correctionnel, a été lancée quelques heures après la décision de la cour de justice de la République (CJR). Elle dépasse maintenant 200 000 signatures.

 
L’auteur de la pétition, Julien Cristofoli, indique   sur sa page Facebook être enseignant et habiter au Mans.

Valls pour la suppression de la CJR


La CJR est la seule juridiction compétente  pour juger les membres du gouvernement pour les crimes et délits commis dans l’exercice de leur fonction, et la pétition a peu de chances sauf miracle de Noël d’avoir un résultat concret – au moins sur cette affaire.

Mais la rapidité à laquelle cette demande est soutenue illustre...

Pour lire la suite cliquez ici.








1.Posté par Rais mehdi le 27/12/2016 21:33

Inadmissible

2.Posté par vinson le 28/12/2016 11:05

Pour une seule justice pour tous.

3.Posté par DUVAL le 28/12/2016 12:55

Impensable de laisser une chose pareille se dérouler en ce moment, il s'agit de notre argent elle doit rendre des comptes et subir un proces en cas de faute car c'est une faute, les pauvres subissent la justice or les riches la contourne, non non et non
cela n'est plus possible la colère monte et il faut faire attention les injustices ne sont plus acceptables

4.Posté par le yondre le 28/12/2016 15:01

Même Justice pour tout le monde. Aussi simple que cela

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 27 Janvier 2019 - 10:07 Acte XI : nouvelles violences policières




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018