les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Jeudi 2 Novembre 2017

Un simple contrôle de police

Par Agnès Druel.



Certains d’entre nous parlerons d’un simple contrôle d’identité. Je préfère utiliser le mot humiliation. Une dizaine d’enfants, entre 12 et 15 ans maximum alignés contre la grille d’un immeuble, fouillés par la police.
Photo par Agnès Druel
Photo par Agnès Druel


Il y a quelques jours, un triste anniversaire. Celui de la mort de Zyed et Bouna. 2 gamins innocents, nés du mauvais côté du périph, morts pour rien.
 
Nos gouvernements n’apprennent rien de leurs erreurs. Nos gouvernements font toujours le choix du tout répressif  et utilisent de façon hypocrite les « révoltes », « l’embrasement des banlieues » pour justifier leur politique sécuritaire et discriminatoire.
 


 
Mais aujourd’hui, il n’y avait pas de révoltes, pas d’embrasement. Seulement une dizaine de copains en vacances. Ils n’ont pas plus de 15 ans. A côté des grilles, il y a un square où l’on peut faire du sport, jouer au basket ou au foot.

La police arrive. Il y a une histoire de vélib apparemment. Ils sont alignés contre la grille, les mains accrochées aux barreaux. Ce n’est surement pas le premier contrôle pour certains. Ces scènes-là arrivent souvent à Saint-Denis. Des enfants contre les grilles pour montrer qui fait la loi, pour créer dès le plus jeune âge de la méfiance, de la haine, de la colère. 
 



La police les laisse partir. Mais le mal est fait. Ils vont en discuter entre eux, garder une profonde amertume, qui finira sans doute par se transformer en haine. Un autre contrôle, une autre altercation viendra nourrir cette défiance. La politique de l'humiliation, toujours.

Pas assez blancs, pas nés du bon côté, toujours suspects.

Agnès Druel
 








1.Posté par HL Hauguel le 29/11/2017 13:16

Certains d’entre nous parleront d’un simple contrôle d’identité

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 28 Mars 2018 - 10:39 Darwinisme 2.0 ou nouveau contrat social ?

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes









Rejoignez-nous sur Facebook




Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : RT @les_repliques: Après "le droit d'être importunées", l'actrice française Catherine Deneuve souhaite une distinction entre "flirter et al…
Mercredi 18 Juillet - 10:55
Les Répliques : Le nouveau champion du monde Benjamin Mendy répond au site Sporf pointant les origines des Bleus https://t.co/2PiUhCXJEU
Mercredi 18 Juillet - 10:55
Les Répliques : Depuis la victoire des #Bleus en #CoupeDuMonde, un déferlement de messages racistes pullulent sur les réseaux socia… https://t.co/edsieaKHKS
Mardi 17 Juillet - 18:22