les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Mercredi 25 Janvier 2017

Un journaliste témoigne : je suis journaliste parlementaire depuis 25 ans : Penelope Fillon est indéfendable

Revue de presse. Par Olivier Picard. Sur le site du Plus, un journaliste témoigne.



Selon le Canard Enchaîné, Pénélope Fillon aurait été rémunérée à hauteur de 500.000 euros sur 8 ans pour un travail d’attachée parlementaire. Problème : personne ne l’a vue travailler. Pas même Olivier Picard, journaliste parlementaire, qui témoigne sur le site du Plus du Nouvel Obs.
Image BFMTV
Image BFMTV


Je suis journaliste parlementaire depuis janvier 1992 et le scandale Penelope Fillon – car c’en est un –  révélé par le "Canard Enchaîné" ne me surprend pas. La défense des ami(e)s du vainqueur de la primaire LR ne m’étonne pas davantage.

 

Cela fait 25 ans qu’avec mes confrères et consœurs, nous sommes les témoins de pratiques népotiques de la part de députés et de sénateurs – heureusement très minoritaires – peu sourcilleux de la morale publique, qui emploient abusivement des membres proches de leur famille (épouses, filles, fils, gendres, sans oublier les maîtresses) comme assistant(e)s parlementaires . Et cela fait 25 ans que nous entendons le même plaidoyer arrogant, et parfois sans complexes : "C’est légal".

 

C’est minable, mais, oui, "c’est légal".

Oubliées les belles promesses

Depuis hier, le clan Fillon, un peu gêné quand même, nous ressert à son tour du "c’est légal". Même le vertueux Benoist Apparu – qu’on a connu plus courageux – se contente de cet argument misérable plus courant dans la bouche des élus les moins scrupuleux (pour ne pas dire véreux).


Pour lire la suite cliquez ici .







1.Posté par Zino le 25/01/2017 23:52

Il l'a vue souvent ? Pourtant madame Fillon répète dans les journaux depuis 10 ans qu'elle n'a jamais pris part à la vie politique de son mari. Voir son interview au Bien Public par exemple. Et tout à coup elle est investie à fond ? Mensonges !!!

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 20 Janvier 2018 - 15:38 Lire Pascal Boniface




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018