Mardi 13 Juin 2017

Tiny food : la nouvelle tendance



C’est la nouvelle tendance qui inonde le web depuis quelques mois déjà : la Tiny food ou nourriture miniature. 

Tout droit venu du Japon la Tiny food consiste à cuisiner des repas en version miniature. Burger de cinq millimètres de diamètre, gâteaux ou nouilles minuscules défrayent la chronique sur le net.
Tiny food : la nouvelle tendance


Exemple de Tiny food :

 
 


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 11:05 Augmentation du SMIC : + 1,24%












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Une étude du CNRS a été nécessaire pour démontrer les discriminations au logement @LempereurJust https://t.co/xdFKAeuzCl
Samedi 16 Décembre - 12:26
Les répliques : Le SMIC va augmenter de 1,24 % au 1er janvier 2018 passant de 9,76 euros brut à 9,88 euros brut de l'heure, soit un… https://t.co/irGM1Xy3UY
Samedi 16 Décembre - 11:22
Les répliques : Cette semaine, les sénateurs votaient une augmentation de 40% de la rémunération des maires des grandes villes et d… https://t.co/ZY9NzztMFv
Samedi 16 Décembre - 09:51
Les répliques : Impression de ne pas être utiles, moins payés que dans la vie civile.. "le coup de blues" de certains députés… https://t.co/ygwWVKWmoq
Vendredi 15 Décembre - 13:13



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin