les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Samedi 10 Mars 2018

Temps de travail des enseignants



Hier sur RMC, le "Brunetmetrie" (le sondage quotidien dans Radio Brunet) était consacré au temps de travail des enseignants.

Selon l'éditorialiste Eric Brunet, les enseignants doivent certes travailler 35h mais dans "l'enceinte de l'établissement". La préparation des cours, correction des copies etc, devant ainsi se faire au sein des écoles et non plus à la maison.  
Temps de travail des enseignants


On vous attend sur Twitter  !

Les Répliques 

 








1.Posté par Charoy le 11/03/2018 13:22

Encore un qui cherche à faire passer les enseignants pour des feignasses... Oui nous avons (pour la plupart) 18h/semaine de cours. Sauf qu'en moyenne on compte 2h de travail pour 1h de cours (préparation, corrections, recherches, bulletins, réunions ...). Je vous laisse faire le calcul.

2.Posté par Maxdeseur le 12/03/2018 13:58

Je travaille dans les Ressources Humaines, et on voit au fil du temps (notamment par une adaptation à l'arrivée sur le marché du travail de nouvelles générations) une véritable souplesse des entreprises, qui permettent à ses salariés de gérer une partie de leur activité en home office. Et c'est à ce moment là qu'on propose aux professeurs de rester dans l'enceinte de leur établissement pour gérer la partie du travail faîte à la maison. C'est contradictoire et un peu énervant de toujours mettre les enseignants dans le même sac. un mec en entreprise qui fait du home office, c'est un progrès. Un enseignant qui le fait déjà, c'est un fainéant (selon la pensée populaire).
Mon opinion : arrêtons de proposer à une partie de la population d'évoquer un métier (ici l'enseignement) qu'ils ne connaissent pas. Ce que les gens voient : les enseignants travaillent 18h par semaine et ont les vacances scolaires. Ce qu'ils ne voient pas : la difficulté de tenir une classe, de se défendre face à des élèves dont les parents sont de moins en moins respectueux, les heures de travail à la maison (on dit 35h, les profs sérieux, et ils sont nombreux, font plus), tout ça pour un salaire qui est un des plus bas en sorti d'école (à bac+5, il y a peu de métier ou le salaire d'entrée est à 1400 € net). Si vous voulez aider les profs, une seule chose à faire : éduquez vos enfants à la maison. Et là, on verra de vrai progrès dans les classes.

3.Posté par roy le 13/03/2018 18:31 (depuis mobile)

Et puis pour les jaloux, venez voir ce que c'est que de faire cours, faites un remplacement et on en reparle

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 17 Mars 2019 - 10:39 Acte 18 : le Fouquet's incendié




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018