les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Samedi 20 Mai 2017

Tapie condamné à verser le smic à 680 personnes pendant 43 ans.

Par Bruno Painvin.



404 000 000 d'euros...on peut en faire des choses avec une telle somme d'argent ! Il semblerait que l'homme d'affaires hésite encore à faire le bonheur autour de lui, il envisagerait même de saisir la cour européenne de justice. Allez, faites un geste Bernard, soyez beau joueur ! Au fait on ne parle pas de Sarkozy dans cette affaire et pourtant...
Tapie condamné à verser le smic à 680 personnes pendant 43 ans.


Il y a une justice, tout de même !
 
22 ans que nous attendions que les juges fassent leur boulot.
 
Enfin !
 
Une ombre au tableau, tout de même…
 
Une fois de plus, les politiques échappent à toute sanction : plus ils sont haut placés et plus ils sont à l’abri de toute espèce de poursuite.
 
Protégés, préservés.
 
Ministre de l’économie et des finances, Christine Lagarde est gentiment réprimandée, elle est responsable mais pas coupable.
 
Président de la république, Sarkozy passe complètement au travers des gouttes.
 
La « logique » républicaine est respectée.
 
On rigole à Trappes et dans les quartiers nord de Marseille.
 
Le bon sens populaire voudrait pourtant que celui qui ordonne, organise et met en œuvre le pillage des caisses de l’Etat - nos impôts - soit également poursuivi et sévèrement voire durement châtié car c’est lui qui est à l’origine du vol.
 
On le voit bien, la logique républicaine tourne ostensiblement le dos au bon sens qui est forcément « populaire », avec un entêtement con-fondant.
 
Je connais des parents qui seraient heureux de recevoir une aide de l’Etat pour leur enfant autiste.
 
Je connais des personnes âgées qui n’arrivent plus à vivre dignement avec leur « petite retraite » m’expliquent-ils pudiquement.
 
Je connais des chômeurs qui ont largement dépassé 50 ans et qui ne trouvent pas d’emploi.
 
Je connais des jeunes qui rêvent de faire des études mais dont les parents « n’ont pas les moyens ».
 
Je connais des gens dont le handicap les emprisonne chez eux.
 
Je connais des gens qui se privent de soins médicaux pour bouffer…
 
Je connais des « sans dents ».
 
Je connais des sans abris…
 
On pourrait en faire des choses avec une telle somme ! 404 000 000 d'euros !
 
Au nom de tous ces gens : Merci Nicolas ! Merci Christine !
 
Un grand bravo à vous, Monsieur Tapie, car sans vous je n’aurais jamais pu croire en la justice de mon pays.
 
Encore merci, Bernard !

Bruno Painvin








1.Posté par Jean MESLIER le 12/06/2017 10:45

Message à destination de l'auteur, qui m'a écrit:

Impossible de vous répondre via la messagerie de Médiapart.

Je reçois toujours les messages, étant toujours abonné, mais je ne peux plus y répondre, mes droits de participation étant suspendus...

Merci pour votre soutien.

Lancetre.

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 26 Décembre 2018 - 09:06 440 milliards d'euros sur les comptes des Français

Jeudi 20 Décembre 2018 - 16:13 SDF : 433 morts en 2018




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018