Mercredi 14 Décembre 2016

Syrie : le billet de Nicole Ferroni



"La guerre a avalé les couleurs pour mettre du noir à la place". Pour s'informer sur la situation en Syrie, Nicole suit le fil d'Hadi Alabdallah journaliste indépendant sur le terrain de guerre. Et elle compare ce qu'elle y lit avec le Guide du routard de 2006 : c'est une guerre si proche...

Les répliques






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >








Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les Répliques : "Les femmes qui refusent le port imposé en Iran (ou ailleurs) expriment un choix clair qui nécessite le soutien inc… https://t.co/2da8KjXGY4
Dimanche 25 Février - 20:57
Les Répliques : RT @les_repliques: La une du Figaro Magazine ce week-end : "la société du tout-interdit" https://t.co/hkzQOhPEq1
Dimanche 25 Février - 20:21
Les Répliques : RT @les_repliques: Le SDF de Roissy qui s’était volatilisé avec un butin de près de 500 000 euros en décembre dernier a finalement été retr…
Dimanche 25 Février - 20:21
Les Répliques : RT @les_repliques: "Oui nous enseignons la #shoah normalement, non nos élèves ne sont pas antisémites. Le faire croire est une faute morale…
Dimanche 25 Février - 13:01



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin