Mercredi 11 Février 2015

Suède : ouverture de la première ambassade de Palestine en Europe occidentale

Revue de presse.



L’inauguration de la toute première ambassade de Palestine en Europe occidentale a eu lieu lundi soir à Stockholm, en présence de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne,  annonce le service de presse du Premier ministre suédois.
Mahmoud Abbas et Stefan Löfven
Mahmoud Abbas et Stefan Löfven


Stefan Löfven, le Premier ministre suédois, a réitéré son soutien à la Palestine mais il a également appelé à la mise en œuvre de réformes. «Il y a des défis : nous devons nous entraider pour lutter contre la corruption, améliorer l’égalité des sexes et le respect des droits de l’homme et, bien sûr, continuer le processus de création d’un Etat», a déclaré Stefan Löfven.
 

Selon un nouvel accord, la Suède s’est engagée à augmenter son aide financière à la Palestine de 1,5 milliard de couronnes suédoise (plus de 155 millions d’euros) sur les cinq années à venir.


«Votre reconnaissance devrait accélérer les négociations au sein du processus de paix», a déclaré le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.


La Palestine compte des missions diplomatiques dans les pays qui l’ont reconnue, ou même partiellement reconnue, comme un Etat indépendant. Jusqu’à hier, Stockholm hébergeait une Délégation générale de Palestine en Suède.


Le 30 octobre 2014, la Suède est devenue le premier membre occidental de l’Union européenne (et le 135ème Etat sur 193 dans le monde) à reconnaître officiellement l’Etat palestinien. La Grande-Bretagne, la France, l’Espagne et le Portugal l’ont suivie.


Le plan de reconnaissance de la Palestine a été critiqué par le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman qui a déclaré que le Premier ministre Löfven devait «comprendre qu’aucune déclaration, qu’aucun mouvement effectué par un tiers ne remplacerait des pourparlers directs entre les parties qui établiront un accord complet entre Israël et la totalité du monde arabe.


Après cette décision, les relations entre la Suède et Israël ont été mises à mal et se sont détériorées, davantage encore qu’après l’annulation de sa visite en Israël par la ministre suédoise des Affaires étrangères Margot Wallström.


A cette époque, les médias israéliens avait dit qu’Avigdor Liberman n’avait pas voulu rencontrer son homologue suédoise et qu’elle n’était pas bienvenue en visite officielle à Tel Aviv.


A la fin de l’année dernière, 498 députés du parlement européen ont aussi voté le principe de la reconnaissance d’un Etat palestinien.


Le 30 décembre 2014, une requête officielle pour la création d’un Etat palestinien a été soumise au Conseil de sécurité de l’ONU mais ce dernier l’a rejetée.


L’ensemble des 135 pays qui reconnaissent la Palestine...

Pour lire la suite cliquez ici.

Source : RT France







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 20 Janvier 2018 - 15:38 Lire Pascal Boniface

Vendredi 15 Décembre 2017 - 18:32 Ménard, l’inhumanité sans frontières











Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : "Les partisan.e.s de la réédition estiment qu’il faut distinguer l’écrivain et son “style”, d’un côté, et l’antisém… https://t.co/j8dvo4RGbf
Samedi 20 Janvier - 21:31
Les répliques : "Nombre d’intellectuels français ont fait, depuis une vingtaine d’années, les frais du chantage à l'antisémitisme..… https://t.co/oy4vvfPd2G
Samedi 20 Janvier - 20:51
Les répliques : Le directeur de l'@InstitutIRIS @PascalBoniface a nouveau accusé d'antisémitisme et d'entretenir la polémique suite… https://t.co/aHQh3bbjJ6
Samedi 20 Janvier - 15:38
Les répliques : Aux dernières nouvelles Cédric Herrou est de nouveau libre. Il a été libéré après son passage devant le juge d'inst… https://t.co/BvK4XH0bcE
Samedi 20 Janvier - 13:10



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin