Jeudi 11 Août 2016

Sarkozy : mais pourquoi ment-il autant ?



Revue de presse. 
 

Désintox a décidé de suivre, à la culotte, la succession de meetings de l'ex président, candidat à la présidence de la république. Voilà pourquoi.

Mais pourquoi donc traquer ainsi les bobards de Nicolas Sarkozy ? Quand l’ex-président a fait son retour en politique, fin septembre, les médias se sont posé la question du traitement à lui réserver. Méfiants à l’idée de tomber dans le piège de la surmédiatisation, soucieux de ne pas contribuer au bruit qu’il sait créer autour de lui. Rue 89 a ainsi expliqué, dans un billet intéressant, avoir décidé de se forcer à rester à distance de l’animal. A Désintox, nous avons fait tout l’inverse. Pas le choix. Parce que c’est lui, parce que c’est nous. Parce que notre travail est de débusquer les bobards, parce que sa manière de faire de la politique consiste à les empiler. Parce qu’il a cassé notre bobaromètre, cet outil que nous avions mis en place en 2012 pour mesurer le nombre d’intox des candidats à l’Elysée.
 

Depuis six ans que Désintox existe, Nicolas Sarkozy est une mine d’intox à ciel ouvert. Un oiseau rare. Notre youkounkoun. Un objet d’étude sans nul autre pareil. Son art du story telling, ses postures de matamore sont inimitables, qui le voient systématiquement accroître ses mérites, rogner ceux des autres, grossir les chiffres ou rabioter les stats.
 

Pour lire la suite cliquez ici.






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 20 Janvier 2018 - 15:38 Lire Pascal Boniface

Vendredi 15 Décembre 2017 - 18:32 Ménard, l’inhumanité sans frontières









Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les Répliques : Bugs, messages incompréhensibles, décisions contradictoires : hier, la plateforme #Parcoursup délivrait ses premier… https://t.co/3p6Z8zLoLB
Mercredi 23 Mai - 10:28
Les Répliques : #ParcoursSup : pas moins de 400 000 lycéens sont actuellement en attente d'une proposition à leurs demandes de voeu… https://t.co/mlkiJ3Rgis
Mercredi 23 Mai - 09:26
Les Répliques : Sur le plateau d'@ONPCofficiel samedi dernier, Yann Moix a salué la décision du président #Trump de reconnaître… https://t.co/6jmXhk2g2c
Mardi 22 Mai - 10:18
Les Répliques : États-Unis : la dernière fusillade dans un lycée au Texas fût la 133ème tuerie de masse depuis le 1er janvier 2018… https://t.co/n1lo0OxxOS
Lundi 21 Mai - 11:35



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin