les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Lundi 26 Décembre 2016

Sanctionnée pour avoir fait une fausse couche en caisse

Revue de presse par Élodie Forêt France Inter.



C'est dans ce même Auchan City de Tourcoing, dans le Nord, qu'une caissière avait été licenciée pour une erreur de caisse de 85 centimes au mois d'août dernier.


Une histoire très peu flatteuse pour Auchan vient d'être rendue publique par la CGT. L'histoire d'une caissière d'un supermarché Auchan de Tourcoing, dans le Nord, qui a fait une fausse couche à son poste qu'elle n'a pas été autorisée à quitter.
 
On l'appellera Fadila. Elle a 23 ans et a entamé en novembre dernier un contrat de professionnalisation d’hôtesse de caisse de six mois dans un Auchan City de Tourcoing. Après un arrêt de travail dû à des malaises, elle découvre qu’elle est enceinte de deux mois, en informe son employeur et demande des autorisations supplémentaires de se rendre aux toilettes pour vomir. Ça ne lui est pas accordé, explique-t-elle. Son employeur lui "dit qu'il ne peut pas me répondre tout de suite, raconte-t-elle, car s'il fait ça pour moi il doit faire ça pour tout le monde". Elle devra donc gérer cela sans quitter son poste....
 
Après un arrêt d’une semaine, Fadila reprend le travail, mais ce 21 novembre, elle ressent des douleurs au ventre qui s'amplifient au cours de l’après-midi alors qu'elle ne peut pas quitter son poste. C'est derrière sa caisse que Fadila – dont les clients remarquent la pâleur – fait une fausse-couche. Elle s'en rendra compte en se levant de son siège ensanglanté. A l'arrivée des pompiers, qui lui demandent si elle a pu aller aux toilettes, elle leur répond : "Non, pas depuis trois heures que je demande." Alors qu'ils l'emmmènent à l'hôpital, personne ne vient demander de ses nouvelles, raconte-t-elle encore étonnée.
 
Après une nuit à l'hôpital, sa supérieure lui demandera un justificatif pour expliquer les raisons de son départ avant l’heure de fin de sa vacation et même si elle peut revenir travailler le lendemain. Une réaction qui a énormément choqué Fadila, qui ne comprend toujours pas comment une femme peut manquer autant de compassion envers une autre femme.
 
Une histoire qui n'étonne pas Samuel Mégens, secrétaire général de la CGT à Tourcoing. En août dernier, c'est dans ce même Auchan City qu'une caissière avait été licenciée pour une erreur de caisse de 85 centimes : "C’est un magasin où, de notre point de vue, les salariés sont en danger. On dépasse la question syndicale ou même juridique. Fadila a été confrontée, chaque jour, à un encadrement qui n’a tenu aucun compte de sa personne."
 
La direction ne s'est jamais excusée...

Pour lire la suite cliquez ici.







1.Posté par Vanoosthuyze le 27/12/2016 09:09

C honteux venant du responsable d auchan de sanctionner pour une fausse couche cette dame subi le pire moment de ca vie et vous faites ca il es ou le respect de votre part a vos employees et le coeur pfff c une honte

2.Posté par Jul54356799 le 27/12/2016 09:27

C est la mentalité d Auchan! J y ai travaillé.. c est des robots sans cœur! Ils n ont aucune pitié..

3.Posté par Pellerin le 27/12/2016 11:04

Honteux !! Moi je travaille aussi en tant que caissière à Carrefour et heureusement qu'ils sont humains !! J'ai fait une grossesse extra-utérine et ils ont fait le nécessaire pris soins de moi !!

4.Posté par sand78 le 28/12/2016 22:35

Euh des INCONSCIENTS, j'ai fait une fausse couche je sais ce que c'est.
Je serais elle j'irais direct aux prudhommes

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 26 Décembre 2018 - 09:06 440 milliards d'euros sur les comptes des Français

Jeudi 20 Décembre 2018 - 16:13 SDF : 433 morts en 2018




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018