Jeudi 20 Octobre 2016

Résultats du dernier sondage



Merci d'avoir participé au dernier sondage. Vous avez été 477 à voter. 450 personnes ont estimé que l'état d'urgence n'était pas efficace contre la menace terroriste. Seulement 20 ont estimé le contraire.
 
Résultats du dernier sondage


Participez au nouveau sondage en ligne sur votre droite.






DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 19:24 De retour bientôt...

Dimanche 11 Juin 2017 - 20:28 Résultats 1er tour des législatives 2017

Lundi 20 Mars 2017 - 10:30 Résultats de notre dernier sondage











Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Immigration : @manuelvalls s'est exprimé à ce sujet sur les antennes de @franceinter @RokhayaDiallo https://t.co/Zi19kub6xS
Dimanche 21 Janvier - 18:12
Les répliques : Paul Bocuse, célèbre chef cuisinier étoilé et "épicurien", est mort hier à l'âge de 91 ans @s_assbague https://t.co/FNfawVCaPb
Dimanche 21 Janvier - 11:43
Les répliques : "REM 150" : derrière ce nom de code, la liste des 150 cadres du ministère de l'Économie rémunérés plus de 150.000 e… https://t.co/PY4asBz6Za
Dimanche 21 Janvier - 10:12
Les répliques : .@EmmanuelMacron l'a confirmé : le service militaire national fera prochainement son retour en France. Il s'appelle… https://t.co/04cOSB1yv3
Dimanche 21 Janvier - 08:48



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin