les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Jeudi 3 Novembre 2016

Progression du nombre de logements vides : + 40% en 10 ans

Par la rédaction.



Le nombre de logements vides ne cesse d'augmenter en France avec une progression de 40% depuis 2006.

Un constat déconcertant et des chiffres qui donnent le tournis : un peu plus 2,6 millions de logements sont vacants dans tout l'hexagone, soit environ 40% de plus qu'il y a dix ans. 


Aucune grande ville de France n'échappe au phénomène. Selon diverses estimations via l'Insee, la capitale compterait entre 80 000 et 120 000 logements vacants ! Leurs propriétaires seraient réticents à les louer ; par peur des impayés ou par crainte des démarches administratives. La ville de Nice compterait près de 29 000 logements vacants, Perpignan 8 700. Il y en a 7 200 à Avignon et 4 300 à Vichy. À Carcassonne, plus de 3 700 maisons ou appartements sont vides.

Selon certains spécialistes immobiliers, ces logements vides symbolisent "l'échec des programmes de défiscalisations" lancés il y a quelques années. Des programmes dont l'objectif principal était la relance de nouvelles constructions permettant aux investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu.

Dans certaines communes de nombreux logements ne correspondent pas aux attentes. Les propriétaires ayant acheté sur plan dans des villes où il n'y avait pas forcément besoin de logements neufs. Ou alors de nombreux petits logements (T1, studios) sont disponibles à la location mais la demande principale sont des logements familiaux. D'autres propriétaires préfèrent louer leur logement uniquement pendant les périodes estivales avec paiement à l'avance et des montants pouvant aller jusqu'à 1500 euros la semaine.

S'ajoute à cela le nombre croissant de bureaux vides : près de 60 millions de m2 inoccupés soit environ 3,3 millions de locaux vacants. Malgré ces chiffres, les investisseurs institutionnels "demeurent peu enclins" à transformer des bureaux en logements, car ils peinent à boucler des montages financiers rémunérateurs, et aussi "du fait de contraintes fiscales et juridiques propres au secteur résidentiel". 

Enfin et en parallèle à tous ces chiffres, c'est le nombre de mals-logés et de SDF qui n'a également cessé d'augmenter : 3,8 millions de mal-logés et près de 150 000 SDF (chiffres 2015). Un bilan catastrophique pour la "5ème puissance mondiale" suscitant la colère et l'indignation des premiers concernés, des associations et de l'ensemble des citoyens sensibles à cet attrait de la société.






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 26 Décembre 2018 - 09:06 440 milliards d'euros sur les comptes des Français

Jeudi 20 Décembre 2018 - 16:13 SDF : 433 morts en 2018




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018