les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Mercredi 12 Septembre 2018

Privatisations : le remise en cause Britannique



Après une visite de la prison de Birmingham début août Peter Clarke directeur du service d’inspection des prisons britannique, a vivement réagi et ordonné à l’Etat de reprendre la direction de la prison, qui était dirigée depuis 2011 par l’entreprise privée G4S.

Cette nationalisation a relancé la polémique sur les dangers d’avoir des prisons privées. "Cette crise est juste le dernier échec des privatisations dans le secteur de la justice" accuse Richard Burgon, député travailliste.

Depuis quelques années le Royaume-Uni se remet complètement en cause sur la privatisation de nombreux services initialement publics, comme les chemins de fer, les prisons ou bien les services de santé.
Privatisations : le remise en cause Britannique


Les Répliques 
 
On vous attend sur Twitter  !
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 31 Mars 2019 - 10:55 Carrefour veut supprimer 1200 emplois




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018