Jeudi 18 Janvier 2018

Peut-on rire de tous ?

Revue de presse - Slate.fr - Par Rachid Zerrouki.

Les blagues ne sont pas que des blagues. Elles nourrissent aussi les stéréotypes sur lesquels elles se basent.



Le licenciement de l’animateur Tex par France 2 après une blague lamentable sur les femmes battues a ramené sur le devant de la scène l’impérissable débat sur la liberté de rire de tout. Depuis, les lamentations de ceux qui trouvent qu’on ne peut plus rien dire résonnent avec une rare insistance et les discours nostalgiques sur la prétendue subversivité des humoristes d’autrefois se multiplient. Oui, certains sketchs des Inconnus ne passeraient plus aujourd’hui, un humour inclusif qui donne le vertige aux malveillants et nous incite à rire autrement qu’en rabaissant les opprimés est en train de naître, et c’est une excellente nouvelle.


Après chaque trait d’humour douteux reviennent les mêmes débats. En juin dernier, une plaisanterie fort douteuse d’Emmanuel Macron au sujet des «kwassa-kwassa», ces frêles embarcations comoriennes qui selon lui ne servent pas à pêcher mais à «amener du Comorien» à Mayotte, a suscité de vives réactions. Il y a ceux qui l’ont trouvée raciste, ceux que ça a fait rire, ceux que ça a fait rire parce qu’ils l’ont trouvée raciste et ceux qui, comme à chaque trait d’humour problématique, ont été exaspérés par le fait que certains puissent la trouver raciste, façon «c’est qu’une blague!»
 
Ceux-là sont partout aujourd’hui. Vous allumez votre télévision, Cyril Hanouna s’insurge des réactions disproportionnées après son canular homophobe. Vous vous informez sur internet, Natacha Polony vous avertit qu’on vous empêche de rire de tout pour vous empêcher de penser. Vous lisez votre journal, le dessinateur Riss dénonce cette «France de corbeaux, de lâches et de délateurs»  après l’éviction de Tex. Vous allez sur les réseaux sociaux, l’humoriste Monsieur Poulpe  se met à pousser un un coup de gueule contre ce «climat bien pesant et moralisateur du moment» qui le rend «dingo».
 



Vous partagez un bon repas de Noël en famille, et votre désormais célèbre oncle raciste n’a pas fini ses blinis au saumon en entrée qu’il entame déjà le refrain du «on ne peut plus rien dire». Le point commun entre tous ces décomplexés du rire: ils sont tous, dans leur esprit, étouffés par une prétendue dictature du politiquement correct –rire en faisant abstraction de toutes les sensibilités devient pour eux un acte de résistance.
 

«Rire avec...» VS «Rire de...»


On aime tous rire. Moi-même, je ris beaucoup, y compris dans mon métier de professeur des écoles. J’ai d’ailleurs fait du rire l’objet de mon mémoire de fin d’études et en consultant des recherches comme celles d’Éric Debarbieux  ou Ronald A. Berk, j’ai trouvé des preuves scientifiques de ce que je ressentais personnellement comme une évidence: le rire peut réduire l’anxiété générale et créer une dynamique positive qui facilite le processus d’apprentissage. Il détend les élèves et offre un formidable auxiliaire aux différentes habiletés de l’enseignant.

Pour lire la suite cliquez ici.
 








1.Posté par lu cie le 19/01/2018 14:07

Erreur dans le titre qui fait un contre sens...
Peut-on rire de TOUT ?
Et non de tous...

2.Posté par STEVENS le 19/01/2018 21:39

au risque de choquer je pose une simple question:"sommes-nous en démocratie et en république,ou non???",si c'est "NON!" alors ,en effet, au ne peut plus rire de TOUT n'importe comment! on appelle alors cela "un frein à la liberté de penser et de s'exprimer!qu'on le veuille ou non ,c'est une forme d'atteinte,aussi, à cette liberté!" une autre question en découle:"Qui décide que l'humour est "recevable" ou "non"?..on entre dans le domaine de "l'aléatoire et du subjectif comme vous l'avez si bien démontré avec l'exemple des "kwassas-kwassas" de Macron! cela m'a-t-il fait rire de l'apprendre? évidemment que je fus "choqué" c'est même un minimum! cela l'a -t-il interdit d'antenne??? NOOONNN! il ne se passe pas un jour de la semaine sans que lui ou son premier ministre ne passe en direct sur TOUTES les chaînes dites "d'infos" sur Canal et ailleurs! donc j'en conclus que ce qui doit s'appliquer à tous les Français, ne s'applique pas du tout au premier d'entre eux,puisqu' qu'il continue,de plus en plus ,à accaparer les antennes TV,radios et Internet! est-ce alors "deux poids deux mesures!??" ma réponse est "OUI!!" de ce fait,lorsque l'homme politique élu démocratiquement premier représentant du peuple de France se permet ce genres de blagues de bas niveau,on inflige une punition de mise hors antenne à un animateur qui a fait une seule "blague de mauvais goût,à savoir TEX,qui ,lui ,après ,a eu le bon goût de S'EXCUSER LUI!!!" pas l'autre!! alors je vais faire simple:" ON PEUT RIRE DE TOUT ,chacun à sa façon,mais on n'est pas obliger de rire avec ceux qui en rient!on peut critiquer les mots ,le fond,les idées!"l'humour est un DROItT et "LA CRITIQUE DE CET HUMOUR DE MAUVAIS GOUT UN DEVOIR!" et là alors je suis d'accord de vivre danns ce genre de société qui permet tout ,mais qui remet à sa place celui qui rit en déviant sur des "mauvaises pensées ou des mauvaises expressiosn,comme monsieur BIGARD qui rempli le Stade de France que je trouve plus que VULGAIRE!sommes nous d'accord? là n'est pas mon problème! mon problème est de pouvoir le dire ou l'entendre,et me faire ma propre opinion! bon courage pour votre combat!alors l'humour on arrête TOUT??? ben on va se faire ch..grave !! entre humour provocateur et provocation sans humour,il faut savoir faire la différence! sinon sans humour la vie va devenir INFERNALE!! marre de ces "bien-pensants élevés aux hormones nord-américaines de la pudeur à l'extrême qui n'empêche pas les gens de s'insulter en direct dans des real shows complètement débiles ,bêtes et méchants!" c'est tout la contradiction de la société nord-américaine que l'on veut nous imposer, comme de savoir parler anglais,américain et de tous partir en vacances aux States,le rêve américain! y'en a marre de ses âneries et préjugés,et références aux States ! je préfère 1 million de fois plus la société française avec ses diversités et ses imperfections qu'une société américaine qui marche sur la tête,qui interdit tout à la télé sauf ce qui est gore ou crêpage de chignons bien salés,insultes et qui prêche "le parler assaini de tout humour!!"..comme dans le film "Le nom de la rose" où l'on interdisait tous les livres qui avaient pour but de "faire rire car rire était pêcher!" ..je ne veux pas d'une société "aseptisée à la sauce Ketchup!!" ! vive Charlie Hebdo, vive les écarts de langage, vive la liberté de rire de tout ,vive la liberté d'expression! à bas la dictature du bien-disant et du bien pensant! les extrémistes de tous poils se que je suis "absolument CONTRE TOUTE VIOLENCE FAITE AUX FEMMES," et jamais une seule fois dans ma vie un propos ou une conduite de ma part ne fut condamnable depuis ma naissance en 1955! je précise...au cas où.....!!!!! merci! de votre compréhension!!!

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes

Mercredi 24 Janvier 2018 - 17:14 Réforme du bac : bonjour l'arnaque !









Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les Répliques : RT @les_repliques: "Oui nous enseignons la #shoah normalement, non nos élèves ne sont pas antisémites. Le faire croire est une faute morale…
Dimanche 25 Février - 13:01
Les Répliques : Un froid sibérien s'abat sur toute la France à partir d'aujourd'hui et au moins jusqu’au milieu de la semaine. Les… https://t.co/X2FWZWJC19
Dimanche 25 Février - 11:02
Les Répliques : Kylie Jenner star de téléréalité et demi-soeur de Kim Kardashian déclare par un simple tweet qu'elle n'utilise plus… https://t.co/c7Jgig8x6G
Dimanche 25 Février - 09:19
Les Répliques : Le SDF de Roissy qui s’était volatilisé avec un butin de près de 500 000 euros en décembre dernier a finalement été… https://t.co/c3HA3RrdOy
Samedi 24 Février - 13:06



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin