les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Lundi 18 Décembre 2017

Petite histoire du blackface (comme ça, vous savez)

Revue de presse par Jadine Labbé Pacheco - L'OBS.



Ce dimanche soir, Antoine Griezmann a grimé son visage en noir et mis en colère des milliers d'internautes.

Petite histoire du blackface (comme ça, vous savez)


Le footballeur Antoine Griezmann a suscité une vague de critiques ce 17 décembre en postant une photo de lui déguisé et grimé en basketteur noir des années 1980. Nous republions, à cette occasion, cet article sur le blackface, initialement publié le 10 septembre 2017 après un blackface de Shera Kerienski.
 
Il y a quelques jours, la youtubeuse Shera Kerienski a posté une vidéo  où elle se grime le visage en noir. Cette pratique jugée raciste a un nom : le "blackface". Selon le dictionnaire Cambridge  : 

"Le blackface est un maquillage sombre porté par une personne blanche dans le but de ressembler à une personne noire."
 

Capture d'écran de la vidéo de Shera Kerienski
Capture d'écran de la vidéo de Shera Kerienski


Depuis la diffusion de la vidéo, les internautes ne décolèrent pas. Le hashtag #SheraIsOverParty a été lancé le 27 août.
 



 




Shera a finalement supprimé sa vidéo et présenté publiquement ses excuses. "Je ne savais pas ce qu'était le blackface", a-t-elle écrit dans un message. Louis-George Tin, professeur de littérature à l'université d'Orléans et président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), commente :

"L'ignorance est bien souvent à l'origine du racisme."
 


Le personnage de Jim Crow


Le plus célèbre blackface est celui de Jim Crow.
 
"Jump Jim Crow" est le nom d'une chanson et d'une danse de 1828 interprétée par Thomas Rice, un comédien américain blanc grimé en noir. La chanson, racontant les tribulations d'un Noir du sud profond, aurait été inspirée par un esclave paralysé appelé Jim Cuff ou Jim Crow.
 
A l'époque, elle a un succès fou. Thomas Rice parcourt le pays pour interpréter la chanson et contribue ainsi à la mode des "minstrel shows", ces pièces de théâtre au cours desquelles des comédiens blancs se moquent des Noirs, le visage grimé.

Pour lire la suite cliquez ici.
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 27 Janvier 2019 - 10:07 Acte XI : nouvelles violences policières




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018