les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Lundi 18 Décembre 2017

Petite histoire du blackface (comme ça, vous savez)

Revue de presse par Jadine Labbé Pacheco - L'OBS.



Ce dimanche soir, Antoine Griezmann a grimé son visage en noir et mis en colère des milliers d'internautes.

Petite histoire du blackface (comme ça, vous savez)


Le footballeur Antoine Griezmann a suscité une vague de critiques ce 17 décembre en postant une photo de lui déguisé et grimé en basketteur noir des années 1980. Nous republions, à cette occasion, cet article sur le blackface, initialement publié le 10 septembre 2017 après un blackface de Shera Kerienski.
 
Il y a quelques jours, la youtubeuse Shera Kerienski a posté une vidéo  où elle se grime le visage en noir. Cette pratique jugée raciste a un nom : le "blackface". Selon le dictionnaire Cambridge  : 

"Le blackface est un maquillage sombre porté par une personne blanche dans le but de ressembler à une personne noire."
 

Capture d'écran de la vidéo de Shera Kerienski
Capture d'écran de la vidéo de Shera Kerienski


Depuis la diffusion de la vidéo, les internautes ne décolèrent pas. Le hashtag #SheraIsOverParty a été lancé le 27 août.
 



 




Shera a finalement supprimé sa vidéo et présenté publiquement ses excuses. "Je ne savais pas ce qu'était le blackface", a-t-elle écrit dans un message. Louis-George Tin, professeur de littérature à l'université d'Orléans et président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), commente :

"L'ignorance est bien souvent à l'origine du racisme."
 


Le personnage de Jim Crow


Le plus célèbre blackface est celui de Jim Crow.
 
"Jump Jim Crow" est le nom d'une chanson et d'une danse de 1828 interprétée par Thomas Rice, un comédien américain blanc grimé en noir. La chanson, racontant les tribulations d'un Noir du sud profond, aurait été inspirée par un esclave paralysé appelé Jim Cuff ou Jim Crow.
 
A l'époque, elle a un succès fou. Thomas Rice parcourt le pays pour interpréter la chanson et contribue ainsi à la mode des "minstrel shows", ces pièces de théâtre au cours desquelles des comédiens blancs se moquent des Noirs, le visage grimé.

Pour lire la suite cliquez ici.
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >








Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : La députée @auroreberge appelle au boycott de la marque @Gap après le lancement (dans les pays anglo-saxons) d’une… https://t.co/tcVGOD32Ou
Lundi 13 Août - 15:44
Les Répliques : L'ONU réclame une enquête après la mort d'au moins 29 enfants, tués par des frappes aériennes attribuées à la coali… https://t.co/Mh1viechKT
Lundi 13 Août - 10:14
Les Répliques : Beaune : les deux suspects ont été arrêtés et le parquet de Dijon a retenu le caractère raciste de l'attaque. Deux… https://t.co/8EIi0y465w
Dimanche 12 Août - 13:20





 
Nos partenaires