les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Lundi 27 Mars 2017

Ô Guyane !

Par Sara Plichtova.



Ne pas se méprendre parce que "La Guyane, c'est loin...". La Guyane, c'est une source de très gros revenus pour "la métropole" par l'importance planétaire du centre spatial de Kourou... Oui mais, ladite métropole continue de traiter la Guyane comme une riche colonie à exploiter. 
Barrages - Kourou : Collectifs et élus dispersés au gaz lacrymogène
Barrages - Kourou : Collectifs et élus dispersés au gaz lacrymogène


En oubliant qu'elle est habitée par une belle nation "arc-en-ciel", avec une majorité de jeunes désespérés, au taux de suicide record, parce que complètement oubliés du gouvernement qui ne fait que passer à la caisse.

Enseignement miséreux, une seule route pour un territoire grand comme la Belgique, structure hospitalière indigne alors que sous ce climat, le moindre bobo peut dégénérer en gangrène, là où un service de Maladies infectieuses ne s’est installé, petit à petit (tout petit !) qu’avec le nouveau millénaire (dans ce département champion européen du Sida!).

Habitat scandaleusement négligé...Coût de la vie prodigieusement cher car comme on sait 99 % des biens de consommation sont importés de France, interdiction restant faite de commercer avec le Brésil et autres pays proches ! (voir l'histoire épique du pont-neuf-hors-de-prix-qui-ne-sert-à-rien-ni-personne...: investissement de 50 millions d'€ pour finalement passer depuis Saint-Georges,  l'Oyapock... en avion !.... Championnat du monde d'absurdité)....

On laisse l'orpaillage sauvage sinistrer les fleuves autrefois transparents, aujourd'hui gorgés de mercure et autres saletés mortelles pour les habitants de la forêt amazonienne qui occupe la grande majorité du territoire guyanais. L'Etat calcule que quand il n'y aura plus d'or en Guyane, les Guyanais ne pourrons plus revendiquer l'indépendance, et on laisse donc des tonnes d'or migrer vers le Brésil et le Surinam... Mauvais calcul, l'or ne se mange pas, au contraire des poissons délicieux qui  peuplent le Maroni, l'Oyapock, l'Approuague  et autres sublimes artères du pays...

Les Guyanais défendent leur survie, et c'est une motivation qu'il serait sage de prendre en compte par les candidats aux élections prochaines !

Sara Plichtova






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 28 Mars 2018 - 10:39 Darwinisme 2.0 ou nouveau contrat social ?

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes









Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : La Banque de France prévoit une reprise de la croissance au troisième trimestre après le trou d’air des six premier… https://t.co/W3MKNYz9jk
Mercredi 15 Août - 11:12
Les Répliques : Le ministre de la Transition écologique @N_Hulot a répondu aux questions de Libération, après la condamnation de Mo… https://t.co/cYHem6967J
Mardi 14 Août - 17:19
Les Répliques : L'ancien Premier ministre Manuel Valls multiplie les diners à Barcelone en vue des municipales de mai 2019. Face au… https://t.co/0RSdlAHWWN
Mardi 14 Août - 08:53





 
Nos partenaires