les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Mercredi 8 Février 2017

Mayotte a soif ! La colère monte chez les parents d'élèves

Par Juliette Dassonville-Leroy.



Mayotte… Mayotte est une magnifique petite île située au nord de Madagascar dans l’océan Indien, elle est le dernier département français. Mais depuis plus de 2 mois Mayotte a soif...
Image : France Ô
Image : France Ô


À Mayotte, notre eau potable provient des retenues collinaires : une au centre de l’ile, l’autre au nord. Début décembre, la retenue alimentant le sud s'est retrouvée à 13% de ses capacités et celle du nord à 30%. La raison ? La saison des pluies n'ayant pas encore pour le moment, pointé le bout de son nez.

La préfecture a donc décidé de faire faire des "tours d’eau" à la population du sud, ce qui représente huit communes et plusieurs milliers de personnes. Les "tours d’eau" consistent à couper l’eau deux jours sur trois, le trosième jour nous sommes alimentés mais uniquement de 10h00 à 8h00 le lendemain. Dans chaque village des rampes d’accès ont été mises en place délivrant ainsi de l’eau potable de 8h00 à 18h00. On pourrait estimer cette solution temporaire correcte, en attendant la fin de la sécheresse. Cependant les écoles ne sont pas raccordées à ses rampes. Et nos enfants, ne sont donc pas scolarisés, et ce, depuis plus de 4 semaines. Et toute la métropole s'en moque ou presque ! À commencer par notre cher gouvernement qui vient juste de réagir en prévoyant d'acheter des citernes pour les établissements scolaires.

Certaines communes se sont organisées en ouvrant leurs écoles deux heures par jour, uniquement. Aucun plan de prévu par le vice rectorat pour rattraper le temps perdu. Précision qui a son importance : toutes les écoles de l’ile sont classées REP ou REP+.

On laisse donc des enfants dans la rue, il n’y a aucune alternative urgente et il ne pleut toujours pas ! L’école de mes enfants a prévu d’ouvrir en mars, après les vacances. Car en plus de cette sécheresse, un bâtiment menace de s’effondrer et la mairie a beaucoup de mal à se bouger. Si la pluie ne revient pas, le collège de Sada a prévu de fermer en avril. Nous attentons donc 
désespérément le retour de cette pluie car aucune autre alternative urgente n’est prévu pour le moment.

À  Mayotte, les écoles sont composées à 50% d'enfants d'immigrés. Est-ce peut-être pour cette raison que nous sommes autant laissés pour compte ?

Juliette Dassonville-Leroy 
Parent d’élèves à l’école primaire de Dembeni






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 28 Mars 2018 - 10:39 Darwinisme 2.0 ou nouveau contrat social ?

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes









Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : La Banque de France prévoit une reprise de la croissance au troisième trimestre après le trou d’air des six premier… https://t.co/W3MKNYz9jk
Mercredi 15 Août - 11:12
Les Répliques : Le ministre de la Transition écologique @N_Hulot a répondu aux questions de Libération, après la condamnation de Mo… https://t.co/cYHem6967J
Mardi 14 Août - 17:19
Les Répliques : L'ancien Premier ministre Manuel Valls multiplie les diners à Barcelone en vue des municipales de mai 2019. Face au… https://t.co/0RSdlAHWWN
Mardi 14 Août - 08:53





 
Nos partenaires