Jeudi 11 Mai 2017

Manuel Valls critiqué de toute part, Anne Sinclair prend sa défense



Manuel Valls n’est pas encore sûr d’être investi par La République en marche d’Emmanuel Macron pour les législatives, et fait l’objet d’une procédure d’exclusion du Parti Socialiste.

Lâché de toute part, que ce soir du côté d'En Marche ou du PS, l'ex Premier ministre de François Hollande peut encore compter sur le soutien de ses proches.

Des soutiens qui regrettent les critiques visant l’ancien chef du gouvernement qui souhaite se présenter aux prochaines législatives sous l'étiquette La République en marche d'Emmanuel Macron. Ce dernier,
 qu'il avait d'abord combattu politiquement puis soutenu après sa défaite aux primaires socialistes.


Les répliques







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 24 Février 2018 - 13:16 Le SDF de Roissy retrouvé

Vendredi 23 Février 2018 - 09:30 "C'est très bon la diversité!"









Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin