Mercredi 1 Juin 2016

Les intellectuels faussaires

Par Pascal Boniface.



La scène médiatique est trop souvent occupée par des "faussaires" qui assènent sans scrupule des contrevérités pour défendre telle ou telle cause et qui restent quasi intouchables. 

Trop peu de personnes osent dénoncer leurs petits arrangements avec la vérité. Pourtant le triomphe de ces "serials-menteurs" représente une véritable menace pour l'information et la démocratie.

Les "intellectuels faussaires" dont il est question sont bien connus. Il s'affichent dans les médias et se drapent dans la morale pour mieux nous faire avaler des couleuvres. Alexandre Adler, Caroline Fourest, Mohamed Sifaoui, Frédéric Encel, Philippe Val ou bien Bernard-Henri Lévy ("seigneur et maître des faussaires") pour ne citer qu'eux.

En levant le voile sur leurs pratiques, Pascal Boniface dénonce une nouvelle "trahison des clercs".

Pascal Boniface dirige l'Iris (Institut de relations internationales et stratégique). Géopolitologue, éditorialiste et auteur d'une trentaine d'ouvrages, il est régulièrement invité sur les plateaux télé ou il a croisé quelques spécimens d'intellectuels faussaires.

Pour vous le procurer cliquez sur le lien ci-dessous :

 

Les répliques






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 7 Mai 2017 - 10:34 Le monde libre

Dimanche 13 Novembre 2016 - 10:14 Lui, Président











Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin