les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Lundi 10 Décembre 2018

"Les casseurs viennent de banlieue"



Le Député du Rassemblement national du Gard Gilbert Collard réagissait hier aux violences qui ont émaillées les nombreuses manifestations de gilets jaunes partout en France et particulièrement à Paris.

"Il y a d'un côté les 'gilets jaunes' qui eux n'avaient pas envie de faire des dégâts, ni de s'en prendre aux policiers, simplement de faire passer un message, et de l'autre les casseurs qui depuis des années et des années cassent systématiquement quand il y a des manifestations", a-t-il déclaré.

"Personne n'a le courage de le dire. Il est clair qu'ils ne viennent pas de Disneyland. Si on continue tous à entretenir cette langue de bois, on va pousser à l'extrême limite l'exaspération des gens", prévient-il. "La police sait qu'ils ne viennent pas des couvents, ils ne viennent pas des associations caritatives, ils viennent de banlieue, on le sait", a affirmé Gilbert Collard, ajoutant que "ce n'est pas du reste stigmatiser les banlieues, car il y a des gens très bien dans les banlieues" a-t-il rajouté.


Les Répliques 
 
Soutenez-nous sur Tipeee  :  







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 17 Mars 2019 - 10:39 Acte 18 : le Fouquet's incendié




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018