les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
Dimanche 7 Mai 2017

Le monde libre

Par Aude Lancelin - Prix Renaudot 2016.



Une plongée sans précédent dans les eaux troubles du « quatrième pouvoir » ! Aude Lancelin, ancienne directrice adjointe de L Obs et de Marianne, raconte de l'intérieur un système médiatique français à la dérive... et en miroir, une gauche en pleine déliquescence qui a perdu tous ses repères.

Un an avant une élection présidentielle, la « numéro deux » du plus célèbre hebdomadaire de la gauche française est brutalement licenciée. Rapidement, des causes politiques à cette éviction seront évoquées par les médias. Le parti au pouvoir, traître à toutes ses promesses, se verra ainsi soupçonné d'avoir voulu remettre au pas « sa » presse, tandis que les actionnaires du « Monde libre », auquel appartient le journal, seront interpellés au sujet de leur rôle dans l'affaire. 

Partant de ces événements, la journaliste Aude Lancelin livre ici le récit de ses quinze années passées au coeur des médias français, entre décadence d'un métier, opérations de police intellectuelle, et socialisme d'appareil à l'agonie. Une plongée sans précédent dans le « quatrième pouvoir », par quelqu'un qui l'a connu de l'intérieur. Un appel aussi à la résurrection d une vraie gauche, et à la libération des journalistes.

Si vous souhaitez vous le procurer cliquez sur le lien ci-dessous :

 


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 13 Novembre 2016 - 10:14 Lui, Président

Mardi 27 Septembre 2016 - 09:15 Main basse sur l'information




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

La colère des ambulanciers : témoignage

Depuis plusieurs jours maintenant, les ambulanciers en grande colère mènent des opérations escargots un peu partout sur les routes de France.

De Paris à Marseille, de Lille à Strasbourg en passant par Dijon ou Nancy, ils se mobilisent massivement à l'appel de plusieurs syndicats, protestant contre "l'uberisation de leur métier" par une nouvelle réforme du financement des transports sanitaires.
La colère des ambulanciers : témoignage



Les derniers tweets