les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Samedi 22 Octobre 2016

Le Front national courtise les policiers, qui se laissent tenter

Par l'Obs.



Revue de presse.

Le parti frontiste se pose en premier défenseur des policiers, qui votent de plus en plus FN.

#Jesoutienslapolice. La présidente du Front national n’a pas hésité à épingler sur son compte Twitter son message vidéo de soutien aux forces de l’ordre, qui pour la troisième nuit consécutive se sont rassemblés pour des manifestations sauvages.
 
royalty-free
royalty-free

 
"Si j'ai décidé de m'adresser directement à vous, c'est pour vous dire combien nous vous comprenons et vous soutenons dans les moments difficiles que vous traversez" explique Marine Le Pen dans une adresse directe. "Votre mécontentement n'est pas seulement légitime, il est sain."
 

Déjà, au lendemain de la première action nocturne des policiers, il y a deux jours, Marine Le Pen était l'une des premières à réagir au sein de la classe politique. Les élus Florian Philippot, David Rachline, Sophie Montel, Marion Maréchal-Le Pen lui ont emboîté le pas.
 
Le parti frontiste ne rate jamais une occasion de choyer les policiers. Il y a quelques mois, certains élus FN n’avaient pas hésité non plus à se rendre à la manifestation contre "la haine anti-flics". Ils y avaient été plutôt bien accueillis. Plusieurs policiers ont notamment pris la pose pour des photos avec la députée du Vaucluse.
 


Une proximité qui fait dire au premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, qu’il voit "la patte" du FN dans "les manifestations hors la loi qui se sont déroulées" les nuits dernières.

Mais si le FN soigne la police, il dément être à la manœuvre. Joint par le "Huffington Post", Michel Thooris, membre du Comité central du FN et secrétaire général du syndicat ultra-minoritaire France Police, évoque des "manifestations spontanées ou improvisées, marquées par un rejet de l'establishment, des syndicats majoritaires et des politiques". Et poursuit : "Il ne faut pas y voir la patte de qui que ce soit."

Succès électoraux
 

Le parti d’extrême droite tente de s'imposer comme le premier défenseur de la cause policière, non sans succès, car il a réalisé une réelle percée au sein de la profession. Selon une étude du Cevipof, 51,5% des policiers et militaires ont déposé un bulletin Front national dans l'urne aux régionales de 2015, contre 30% en 2012.
 
L'auteur de l'étude..

Pour lire la suite cliquez ici.








1.Posté par Hakim Ben le 30/10/2016 00:27

Marine le Pen courtise aussi les Émirats arabes unis. Voici un article du figaro en date du 24/10/2016. Le nom de l'article est : "En quête de finances pour 2017, le FN fait les yeux doux aux Émirats arabes unis".

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2016/10/24/25006-20161024ARTFIG00134-en-quete-de-finances-pour-2017-le-fn-fait-les-yeux-doux-aux-emirats-arabes-unis.php

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 26 Décembre 2018 - 09:06 440 milliards d'euros sur les comptes des Français

Jeudi 20 Décembre 2018 - 16:13 SDF : 433 morts en 2018




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018