les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
Samedi 14 Avril 2018

La France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont frappé la Syrie cette nuit



Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont déclenché des frappes dans la nuit de vendredi à samedi sur la Syrie, pour punir le régime de Bachar al-Assad, accusé d'attaques chimiques sur des civils.

"Le samedi 7 avril 2018, à Douma, des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants ont été massacrés à l’arme chimique. La ligne rouge a été franchie. J’ai donc ordonné aux forces armées françaises d’intervenir." a déclaré cette nuit le président de la République.

"J'ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar al-Assad en matière d'armes chimiques", a lancé Donald Trump depuis la Maison-Blanche, dans la nuit. 

"Une opération combinée est désormais en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux", a-t-il ajouté. Au moment même où le président américain s'exprimait, des détonations étaient entendues à Damas.
La France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont frappé la Syrie cette nuit


On vous attend sur Twitter  !

Les Répliques 

 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 11:32 Total : hausse des bénéfices

Mardi 13 Novembre 2018 - 09:15 Marlène Schiappa est "de gauche"

Dimanche 11 Novembre 2018 - 16:54 Emmanuel Macron exhorte au "combat pour la paix"




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets