les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Vendredi 30 Juin 2017

La Cour des comptes annonce un déficit de 8 milliards



Dans son rapport annuel la Cour des comptes a estimé qu’« à défaut de mesures fortes de redressement », le déficit public devrait atteindre 3,2 % du produit intérieur brut, soit un dérapage de 8 milliards d’euros (0,4 point de PIB) légué par le précédent gouvernement, dont Emmanuel Macron fut le ministre de l’économie entre 2014 et 2016.

La Cour accuse l'exécutif de François Hollande d'avoir manqué de «sincérité» en construisant son budget 2017. Ainsi, le risque de dérapage résulte «quasi-exclusivement d'une sous-estimation des dépenses de l'État», écrit-elle.
La Cour des comptes annonce un déficit de 8 milliards








1.Posté par jbn le 30/06/2017 19:45

cours des comptes

2.Posté par cr0vax le 30/06/2017 22:10

Le ministre de l'économie n'a pas de pouvoir sur le budget de l'État. C'est le ministre du budget et des finances (publiques) qui en a la responsabilité. Dans notre cas, Michel Sapin.

3.Posté par catersu le 01/07/2017 20:47

Comme l'a dit cr0vax c'est le ministre du budget et non pas de l'économie qui est responsable... du budget (Michel Sapin).
"intéressant" qu'un "économiste" comme Porcher fasse cette erreur.
Evidemment, quand on sait que c'est un militant anti-macron, ça surprend moins.

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 23 Juin 2018 - 10:35 L'AME revue par le Sénat

Vendredi 22 Juin 2018 - 10:54 La SNCF condamnée









Rejoignez-nous sur Facebook




Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : Dans le viseur de la droite et de l'extrême-droite depuis plusieurs années, l'AME a vu cette semaine son dispositif… https://t.co/bcmOqcdbQF
Samedi 23 Juin - 10:26
Les Répliques : Grève à la @SNCF : hier, le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné la compagnie ferroviaire @ALeaument https://t.co/ligtBJaLnI
Vendredi 22 Juin - 10:51
Les Répliques : "@Medinrecords est bien loin des clichés qui circulent sur le rap. Avec d’autres (K. James, Youssoupha, etc.), il e… https://t.co/YX5anKEa4E
Jeudi 21 Juin - 16:01