les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Dimanche 1 Janvier 2017

LES PETITES CARTES "Demain en main" le concept créé par Stéphane, ce Lyonnais de 30 ans



"Que les gens organisent eux même la résistance citoyenne dans l'espace public en jouant le rôle de lecteur / diffuseur d'informations, sans avoir pour autant besoin de tracter ou de s'impliquer à convaincre par le dialogue"

Voilà ce qu'a souhaité Stéphane, ce Lyonnais de 30 ans en créant le concept LES PETITES CARTES - "Demain en main".

Le concept est simple : une carte petit format sur laquelle se trouve un thème citoyen. Au verso, vous découvrez un ensemble d'informations qu'il faudra alors approfondir sur Internet, permettant à n'importe qui d'élargir son champ de connaissance.


Interview 

Comment vous est-il venue cette idée ?

 
Je suis parti d'un constat : aujourd'hui il y a ceux qui se contentent de l'actualité spectacle qu'on leur sert dans les médias télévisuels et il y a ceux qui vont chercher des réponses, des explications, des solutions alternatives grâce à Internet. Oui mais encore faut-il tomber sur les bonnes pages. J'ai donc décidé modestement de compiler certains sites ou organismes qui me semblaient dans ce rôle. Après chacun fera le tri et choisira ce qui lui convient. Mon projet a été porté par une citation de Simone de Beauvoir : "le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir". Celui qui a cette carte entre les mains n'aura donc plus aucune excuse !

Pourquoi ce type de support ?
 
J'ai réfléchi à un outils qui se devait d'être facile à transporter, facile à partager et qui à la fabrication n'allait pas me revenir très cher. Le format "carte de visite" était parfait !

Comment utiliser ces cartes ?

Certains vont simplement prendre en photo le verso et la poster sur leur page Facebook pour faire circuler les informations qui y sont écrites. D'autres iront plus loin et mettrons en pratique l'idée de base : celle de partager la carte auprès de quelqu'un qui se trouve à coté de soi : au bar, dans un restaurant, dans un cinéma, dans un bus... Le but premier étant de créer du lien direct entre citoyens. Il faut que les gens comprennent : ils ont un pouvoir dans l'espace public qu'ils n'utilisent pas. Le pouvoir de dire, de faire, de partager un message utile pour la communauté. Alors pourquoi ne pas les y aider ? C’est ce que j'essaye de faire avec ces cartes. Ils ont au moins l'outil pour le faire. Si chacun montre à l'autre qu'en tant que simple individu, il peut jouer le rôle d'objecteur de conscience, on peut être à l'aube d'une belle histoire citoyenne.


Pourquoi ne pas tracter ?

Les gens n'aiment pas ça ! Je préfère leur laisser décider d'eux même de ce qu'ils en feront. Peut-être leur curiosité et leur conscience citoyenne les pousseront à les diffuser à leur tour ? Peut-être que non ? C'est tout l'enjeu ! Laisser leur libre arbitre agir. J'y vois un moyen de développer du lien et surtout de partager des solutions qui permettront une prise de conscience avant les élections de 2017.
 
Est ce que vous gagnez de l'argent à travers ce projet ?

C'est une question qu'on me pose souvent. Je ne fais pas ça pour gagner de l'argent. Et je ne me rémunère pas. C'est important de le dire. Les premiers tirages ont été financé par mes propres moyens et de manière indépendante. Aujourd’hui, au vue de l’engouement que le projet a, je souhaite que n’importe qui en France puisse prendre part au projet.
 
Et si je veux faire parti du projet ? Diffuser ses cartes...

Une collecte est actuellement en cours pour donner la possibilité à chacun de faire une pré-commande selon son envie et son budget. Ce projet est à but non lucratif. Cela permet de limiter le coût de participation de chacun avec un prix juste.
 
Quelle est la finalité à tout ça ?

Pour l'instant, il peut y en avoir plein. Je laisse les choses se faire. Des associations me contactent pour intégrer ce type de support dans leur kit de sensibilisation alors que moi je ne visais que les citoyens et les espaces publics. Ca offre un champ des possibles intéressants !
 
D'autres cartes sont-elles prévues ?
 
Oui, j'espère porter d’autres thématiques. J'ai aussi d'autres idées qui pourraient venir en complément. Mais pour l'instant, j'essaye de mobiliser le maximum de gens autour de ces deux premières cartes. Je réponds aussi aux nombreuses sollicitations que je reçois un peu tous les jours.


Pour soutenir le projet cliquez ici.

Propos recueillis par Les répliques







1.Posté par frag le 02/01/2017 21:38

Ce que je faisais pour Nuit debout Toulouse c'était d'imprimer des tracts taille A5 et que j'en mettais dans les bouquins à la FNAC ou les autres grandes librairies toulousaines (genre par 50 de n'importe quel bouquin). Sincèrement, vous en imprimez une bonne quantité chez vous et à chaque fois que vous allez à la librairie et dans un supermarché (allez au rayon magazine) et vous dans une dizaine de bouquin ce genre de carte, ça prend 5min, est totalement invisible et comme vous ne militez pas pour une entité existant légalement il n'y a quasiment aucune chance d'être poursuivis par la justice.

2.Posté par Topinambour Sans Sel le 03/01/2017 10:14

Comme évoqué sur Twitter, j'aimerais savoir pourquoi la personne ayant créé ces cartes y a inclus Agora Vox, un site "citoyen" où fleurissent les articles racistes, les hoax d'extrême-droite, et autres moisissures d'internet. Certes, il n'y a pas que du mauvais : j'ai vu un ou deux articles documentés et intéressants. Mais on est dans une situation où il faut bel et bien jeter le bébé avec l'eau du bain.

Pour le reste, l'initiative est extrêmement intéressante, même si le travail de documentation de l'auteur est incomplet / insuffisant (vu qu'il a inclus un site connu pour ses hoax pourris et sa population raciste).

3.Posté par Pit06 le 03/01/2017 15:53

"Mr Mondialisation", site d'information fiable ??? Alors qu'il sont connus pour avoir colporté un cocktail de tout ce que la complotosphère peut créer comme hoax. J'aurais tout lu, aujourd'hui.

4.Posté par Nic le 08/01/2017 01:34

mon dieu, c'est inquiétant. on a besoin de la compétence médiatique, pas ce bordel. attention!!

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 28 Mars 2018 - 10:39 Darwinisme 2.0 ou nouveau contrat social ?

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes









Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : La députée @auroreberge appelle au boycott de la marque @Gap après le lancement (dans les pays anglo-saxons) d’une… https://t.co/tcVGOD32Ou
Lundi 13 Août - 15:44
Les Répliques : L'ONU réclame une enquête après la mort d'au moins 29 enfants, tués par des frappes aériennes attribuées à la coali… https://t.co/Mh1viechKT
Lundi 13 Août - 10:14
Les Répliques : Beaune : les deux suspects ont été arrêtés et le parquet de Dijon a retenu le caractère raciste de l'attaque. Deux… https://t.co/8EIi0y465w
Dimanche 12 Août - 13:20





 
Nos partenaires