les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Vendredi 6 Avril 2018

L'alerte des urgentistes



"Aux urgences, l'attente d'un lit d'hospitalisation sur un brancard tue. Ces données sont incontestables. Elles ont été validées à de nombreuses reprises par des publications. Ce n'est pas du tout un problème à prendre à la légère." selon Agnès Ricard-Hibon, docteur et présidente de la Société française de médecine d'urgence.

"Le risque de décès augmente de 5% pour les patients admis les jours de grande surcharge, toutes pathologies confondues. Et si l'on s'intéresse aux cas les plus graves, l'impact est moins important, avec un risque d'augmentation de la mortalité de 30%." rajoute t-elle.

Chaque nuit plus de 200 patients dorment sur des brancards aux urgences dans les hôpitaux publics français. La gouvernement souhaite par ailleurs faire une économie supplémentaire d'1 milliard d'euros d'ici la fin de l'année.
L'alerte des urgentistes


On vous attend sur Twitter  !

Les Répliques 

 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Lundi 25 Mars 2019 - 11:24 Tags nazis & islamophobes à La Rochelle

Lundi 25 Mars 2019 - 07:22 Marlène Schiappa dort peu




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018