les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Dimanche 4 Décembre 2016

L’UE doit mettre fin au commerce de l’ivoire, tout de suite !

Par Sauvons la forêt.



L’UE est profondément impliquée dans le commerce de l’ivoire. Des tonnes d’ivoire sont importées, exportées et négociées sur son territoire. L’Europe prête ainsi main forte aux tueurs d’éléphants. Réclamons l’interdiction totale du commerce de l’ivoire, y compris en Europe !
Braconné récemment - Négocié comme antiquité dans l’UE (© Parc national des Virunga)
Braconné récemment - Négocié comme antiquité dans l’UE (© Parc national des Virunga)


L’idée selon laquelle l’Europe n’aurait rien à voir avec le commerce de l’ivoire est fausse. En fait, c’est tout l’inverse : l’Europe sert de plaque tournante entre les éléphants braconnés en Afrique et l’ivoire vendu en Asie et joue un rôle central pour le commerce légal et illégal de l’ivoire.


La vente, l’importation et l’exportation d’ivoire ancien sont légales en Europe. Une véritable aubaine pour les criminels. L’existence d’un marché légal leur permet d’écouler l’ivoire illégal issu du braconnage.


L’ivoire est ainsi proposé ouvertement au sein de l’UE lors de ventes aux d’enchères, dans les commerces et sur internet. Certaines entreprises européennes se sont même spécialisées dans l’achat et l’exportation en Asie de l’ivoire : au cours des dernières années, plus de sept tonnes d’ivoire ainsi que 12 000 sculptures en ivoire ont été vendus pour les seuls clients de Hong Kong.


Difficile de savoir combien d’ivoire illégal transite par l’UE, et par la même le nombre d’éléphants tués.


La communauté internationale a appelé tous les gouvernements à fermer leur marché national de l’ivoire lors des dernières grandes conférences de la CITES et de l’UICN. La Commission européenne refuse de le faire jusqu’ici et ce faisant entrave les efforts entrepris au niveau mondial pour sauver les éléphants.


Exigeons l’interdiction totale et sans restriction du commerce de l’ivoire à l'intérieur et en dehors de l’UE. C’est le seul moyen pour mettre un terme au braconnage de masse que subissent les éléphants.
 


Lettre de pétition


À la Commission européenne et aux gouvernements des États membres


Monsieur le Président de la Commission européenne,
Mesdames et Messieurs les Commissaires européens,
Mesdames et Messieurs les dirigeants des États membres,


Je vous demande, en tant que représentant de la Commission européenne et des États membres, d’interdire l’importation, l’exportation et le commerce de l’ivoire au sein de l’UE.


Au cours de la dernière conférence de la CITES ainsi que du dernier congrès mondial de la nature de l’UICN, la communauté internationale a voté deux résolutions demandant à tous les gouvernements de mettre un terme au commerce de l’ivoire dans leurs pays. 


L’UE continue cependant à être un marché actif pour l’ivoire de « pré-Convention » et est le plus gros exportateur d’ivoire vers la Chine et Hong Kong. L’exportation de d’ivoire sculpté a augmenté de manière très alarmante au cours des deux dernière années. 


Le commerce légal de l’ivoire rend possible le blanchiment de l’ivoire d’éléphants braconnés. Ils exacerbe la demande et la corruption. Les états européens servent ainsi de transit pour passer en contrebande l’ivoire illégal provenant d’éléphants braconnés en Afrique et en Asie. Les grosses saisies se sont multipliés ces derniers temps dans les pays de l’Union. L’ivoire est le produit d’origine animale le plus saisi. 


Partout dans le monde, les États renforcent leurs dispositifs pour fermer leur marché d’ivoire local et pour détruire les stocks d’ivoire existant ou saisi. Je vous demande instamment d’assumer votre responsabilité et de mettre un terme au commerce de l’ivoire. 


Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la Commission européenne, Mesdames et Messieurs les Commissaires européens, Mesdames et Messieurs les dirigeants des États membres, à l'assurance de ma considération et de ma vigilance citoyenne.

Sauvons la forêt
Pour signer la pétition cliquez ici.








1.Posté par cardin le 04/12/2016 21:49

Cessons le masacre, pensons aux générations futures, qu'un éléphant ne soit pas juste une image dans un livre!
Demystifions les propriétés de l'ivoire, que les coupables soient arrêtés et condamnés!!!

2.Posté par Mauté le 05/12/2016 09:01

Inadmissible

3.Posté par Da silva le 06/12/2016 12:11

Il faut arreter cette cruoter

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Vendredi 30 Novembre 2018 - 15:59 Pauvreté en France : état des lieux

Lundi 19 Novembre 2018 - 09:25 Accidents de chasse : le tour d'horizon




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale

Mauvaise nouvelle pour les comptes publics en plein contexte de révolte des gilets jaunes protestant contre la hausse des taxes.

D’après un dernier rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé par Marianne, la fraude fiscale s'élèverait à 100 milliards d'euros en France.

Un montant supérieur de 20 milliards à celui relevé dans le dernier rapport en 2013.
100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale


Les derniers tweets



Interview à lire

Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Ancienne interne des hôpitaux de Paris, Sabrina Ali Benali est actuellement médecin remplaçante dans une association de permanence de soins 24h/24 : Les urgences médicales de Paris.

Elle est particulièrement engagée sur les questions de santé "pour la défense des conditions de travail des personnels soignants et surtout d'un accueil digne et humain des patients".

Elle publie aux éditions Cherche Midi Editeurs La révolte d'une interne : santé, hôpital, état d'urgence, préfacé par le Docteur Christophe Prudhomme médecin urgentiste.

Sabrina Ali Benali connue du grand public pour sa vidéo virale sur la sitaution d'urgence à l'hôpital public, visionnée 12 millions de fois sur Facebook en janvier 2017, a accepté de répondre à nos questions.
Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Les répliques
03/12/2018