les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Samedi 23 Juin 2018

L'AME revue par le Sénat



En adoptant, à une courte majorité mercredi soir, un article par la droite, le Sénat est revenu sur le dispositif permettant aux étrangers sans papiers de bénéficier d'un accès aux soins.

 

Plus restrictive, l'aide médicale d'Etat (AME) devient désormais l'aide médicale d'urgence, se concentrant uniquement dans les cas d'extrême urgence.
L'AME revue par le Sénat


Les Répliques 
 
On vous attend sur Twitter  !
 








1.Posté par AMARINE GRIPOND le 23/06/2018 23:05

deux fois NON, maitre Eolas: un. L'ame n'est pas une mesure de santé publique, mais une mesure d'ECONOMIE de santé publique...
c'est d'ailleurs une aide sociale non intégrée au programme global de santé...
et deux, Il n'est pas souhaitable d'encourager les phobies véhiculées par l'extrème droite:
NON, l'AME ne sert pas à traiter des maladies infectieuses que les migrants ameneraient... obligatoirement avec eux:
(Il y a des dispositifs, CLAT, CEGID qui font cela très bien pour tous et toutes les maladies à declaration obligatoires...)
Les migrants présentent beaucoup plus de recours tardifs aux soins pour des maladies chroniques:
diabète, problèmes cardiaques, fractures et plaies mal cicatrisées...
Ce sont CES pathologies qui embolisent les URGENCES lorsqu'elles ne sont pas traitées en amont.

Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 16:34 300 000 emplois non pourvus

Mardi 18 Septembre 2018 - 10:35 "Corinne" plutôt que Hapsatou

Mardi 18 Septembre 2018 - 09:17 Un plan vélo pour faire pédaler les français









Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : Selon les chiffres publiés par Pôle emploi, il y aurait entre 200 et 330 000 offres d’emplois non pourvues en Franc… https://t.co/fBfvQd5Mis
Mardi 18 Septembre - 16:30
Les Répliques : Eric Zemmour, condamné à de nombreuses reprises pour provocation à la haine raciale, aurait préféré le prénom "Cori… https://t.co/cYK2ZyBUQJ
Mardi 18 Septembre - 10:09
Les Répliques : Plan vélo : pour pouvoir bénéficier du forfait mobilité, si vous effectuez ou songez à effectuer votre trajet maiso… https://t.co/seZtlxw1iV
Mardi 18 Septembre - 09:10





 
Nos partenaires