les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Samedi 10 Juin 2017

Jérôme Jarre : d'humoriste sur Vine et Youtube à humanitaire au secours de la Somalie



En mars dernier et après un gros coup de gueule sur les réseaux sociaux ce jeune homme a réussi l'exploit de récolter 2,5 millions d'euros pour combattre la famine en Somalie. Ce français qui s'est fait connaître sur les réseaux sociaux, a mis sa notoriété au service d'une cause humanitaire : combattre la faim en Afrique de l'Est.


Un français au grand coeur, auparavant star sur le réseaux social Vine, célèbre sur Youtube, devenu humanitaire d'un nouveau genre. À seulement 26 ans, ce jeune Savoyard a mobilisé près de 8 millions d'internautes pour lutter contre la famine en Somalie, en récoltant 2,5 millions d'euros. 

Dans une vidéo qu'il publie le 15 mars dernier, il n'affichait pas le grand sourire qui a fait sa marque de fabrique. Le ton est grave et l'heure est au sérieux.

"J'étais à l'instant au téléphone avec un bénévole en Somalie qui vient de voir une fille de six ans mourir en face de lui, déshydratée après qu'elle a marché 150 km avec sa maman à la recherche d'eau", débute l'appel diffusé sur Facebook et Twitter. Jérôme évoque ensuite ces "20 millions de personnes en Afrique de l'Est qui n'ont plus d'eau n'ont plus, plus de bétail, plus de nourriture et qui s'apprêtent à vivre la pire famine".

Il poursuit : "Et si on trouvait un avion, et qu'on le remplissait de nourriture, qu'on le remplissait d'eau et qu'on l'envoyait là-bas en Somalie ? Sur place, je connais des gens qui pourront s'occuper de la nourriture et de l'eau et la distribuer aux bonnes personnes."

C'est là que tout commence et que survient ce projet que certains disaient insensé. Mais c'est là aussi surviennent les premiers obstacles. Une seule compagnie aérienne dessert Mogadiscio, la capitale somalienne. Jérôme Jarre décide donc de lancé le hashtag TurkishAirlinesHelpSomalia et les les internautes sont invités à interpeller en masse la compagnie. Bombarbée de messages sur twitter, la compagnie accepte en quelques heures seulement d'affréter gratuitement un avion-cargo. En une semaine, 2 millions de dollars sont récoltés pour la Somalie. Du jamais vu. 
 

Nombreuses ont été par ailleurs les personnalités françaises et internationales à relayer le message du jeune français. Parmi elles, Omar Sy ou même Ben Stiller.
 
Malgré sa motivation, Jérôme Jarre n'avait pourtant aucune expérience dans l'humanitaire. Déterminé à mener à bien ce projet, il décide de s'associer à une ONG américaine. Six camions-citernes contenant chacun 10 000 litres d'eau, 400 tonnes de riz, de farine, d'huile végétale, de sucre arrivent donc en Somalie. De quoi tenir deux semaines pour 350 familles.

Sur place, Jérôme tient le journal de son action, toujours filmé au téléphone portable. Des images pour documenter la famine qui menace 20 millions de personnes en Afrique de l'Est, le succès de l'opération et la parole des habitants.

"Ce qui est nouveau, c'est la manière dont ces êtres humains qui veulent aider le font ensemble. Et, du coup, sont plus puissants. Ça, c'est possible seulement grâce aux réseaux sociaux"
 
 

Depuis, Jérôme Jarre a décidé de ne pas rentrer en France pour le moment. Il se trouve toujours en Somalie, supervisant l'acheminement de vivres auprès des populations les plus en danger.

Les répliques 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 28 Mars 2018 - 10:39 Darwinisme 2.0 ou nouveau contrat social ?

Dimanche 25 Février 2018 - 19:53 Hijab : défendre partout l’autonomie des femmes









Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : La Banque de France prévoit une reprise de la croissance au troisième trimestre après le trou d’air des six premier… https://t.co/W3MKNYz9jk
Mercredi 15 Août - 11:12
Les Répliques : Le ministre de la Transition écologique @N_Hulot a répondu aux questions de Libération, après la condamnation de Mo… https://t.co/cYHem6967J
Mardi 14 Août - 17:19
Les Répliques : L'ancien Premier ministre Manuel Valls multiplie les diners à Barcelone en vue des municipales de mai 2019. Face au… https://t.co/0RSdlAHWWN
Mardi 14 Août - 08:53





 
Nos partenaires