les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Jeudi 16 Février 2017

I-boycott, l’outil 2.0 qui veut secouer les entreprises

Revue de presse. Europe 1.



Pour faire changer les pratiques de certaines multinationales, deux frères ont lancé i-boycott, une plate-forme pour coordonner le boycott en ligne.

 

Plus fort que les pétitions ? Le boycott en ligne. C’est le pari de Levent et Bulent Acar, les deux co-fondateurs français d’ i-boycott.org, une nouvelle plate-forme en ligne de boycott qui sera lancée mercredi 1er juin. "Nous sommes parti d’un constat, la plupart des scandales proviennent des multinationales mais celles-ci jouissent d’une certaine impunité. Pourtant dans une société de consommation nous avons un pouvoir extraordinaire qui est le pouvoir d’acheter ou non", explique à Europe 1 Levent Bucar. "Le boycott permet de toucher le portefeuille et l’image de marque des entreprises." Cette plate-forme doit offrir à chaque citoyen le pouvoir d’interpeller les entreprises dans une action collective."
 

Comment ça marche ? Des campagnes argumentées sont lancées sur la plate-forme en ligne contre les entreprises jugées "polluantes", "irresponsables","non respectueuses du droit du travail", etc. Pour être validées, elles ne doivent pas dénigrer l’entreprise, la diffamer ou la discriminer.
 

Les citoyens peuvent alors soutenir en ligne la campagne de boycott, et dans le même temps boycotter dans les faits en refusant d’acheter tel ou tel produit. "C’est un contrat moral", précise le co-fondateur. Si la campagne atteint un nombre d’adhérents minimum, un mail est envoyé à l’entreprise par I-boycott pour l’informer de la campagne et lui offrir un droit de réponse. "La réponse ou la non réponse de l’entreprise est relayée aux participants qui vont ensuite voter pour lever ou non leur boycott", complète Levent Bucar.


Pour lire la suite cliquez ici.

I-boycott est un partenaire du site lesrepliques.com  






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 11:16 La guerre au Yémen : rencontre avec Pascal Boniface

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:47 CICE : où en sommes-nous sur l'emploi ?




Rejoignez-nous sur Facebook



Inscription à la newsletter

Article populaire

100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale

Mauvaise nouvelle pour les comptes publics en plein contexte de révolte des gilets jaunes protestant contre la hausse des taxes.

D’après un dernier rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé par Marianne, la fraude fiscale s'élèverait à 100 milliards d'euros en France.

Un montant supérieur de 20 milliards à celui relevé dans le dernier rapport en 2013.
100 milliards d'euro par an : c'est le montant de la fraude fiscale


Les derniers tweets



Interview à lire

Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Ancienne interne des hôpitaux de Paris, Sabrina Ali Benali est actuellement médecin remplaçante dans une association de permanence de soins 24h/24 : Les urgences médicales de Paris.

Elle est particulièrement engagée sur les questions de santé "pour la défense des conditions de travail des personnels soignants et surtout d'un accueil digne et humain des patients".

Elle publie aux éditions Cherche Midi Editeurs La révolte d'une interne : santé, hôpital, état d'urgence, préfacé par le Docteur Christophe Prudhomme médecin urgentiste.

Sabrina Ali Benali connue du grand public pour sa vidéo virale sur la sitaution d'urgence à l'hôpital public, visionnée 12 millions de fois sur Facebook en janvier 2017, a accepté de répondre à nos questions.
Sabrina Ali Benali : La révolte d'une interne - Interview

Les répliques
03/12/2018