les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
YouTube
Mardi 31 Octobre 2017

Henda Ayari : les propos contradictoires

Par Rachid Barbouch.



Sortie de l'anonymat, l'ancienne salafiste convertie en écrivaine Henda Ayari mène depuis quelques jours une campagne à travers les médias contre celui qu'elle accuse de viol. Ceux qui ont lu son livre ont pu d'ores et déjà relever un certain nombre de contradictions dans ses propos, ses interviews, qui soulèvent mille et une questions, dont une à laquelle il faudra tenter de répondre : et si Henda Ayari affabulait ?
 




Depuis quelques jours l'écrivaine Henda Ayari est en campagne contre l'islamologue suisse Tariq Ramadan qu'elle accuse de viol, de violences volontaires, d'intimidations et de menaces.
 
Henda Ayari cherche-t-elle à faire pression sur la Justice en médiatisant son affaire à outrance ? 
 
Sillonnant les plateaux de télévisions, multipliant les interviews, Henda Ayari a fini par s'en mêler les pinceaux, trébuchant sur des détails qui mettent en doute ses déclarations.
 



Entre ce qu'elle dit aux journalistes et ce qu'elle a écrit dans son livre "J'ai choisi d'être libre",  les observateurs ont constaté bien des contradictions dans ses propos.

Invitée à s'exprimer sur BFM TV /RMC Info, Henda Ayari a donné quelques détails sur sa rencontre avec le théologien dans la chambre d'hôtel où elle affirme avoir été violé.
 
           " Il avait une assiette de patisseries orientales à la main. Il m'en propose. Donc, moi je lui dis non", confie-elle à la journaliste.
 
   Sauf que dans son livre, elle écrit mot pour mot :
 
            " J'en pris une pour ne pas me montrer impolie, mais j'avais la gorge nouée. Je la gardais bêtement à la main"
 



Deuxième contradiction, elle affirme toujours à la journaliste que Tariq Ramadan après avoir "abusé " d'elle, lui aurait déclaré :
 
            "Tu partiras discrètement après moi.. "
 
   Or dans son livre, elle écrit :
 
             "Il m'obligea à quitter la chambre bien avant lui."

A suivre...

Rachid Barbouch
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >








Rejoignez-nous sur Facebook




Inscription à la newsletter


Article populaire

Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent

Par Pauline Perrenot - Acrimed.

ll faut dire d’emblée que les guets-apens de Pascal Praud ou de David Pujadas, que nous commentions dans un précédent article, font pâle figure à côté des « Grandes gueules » de RMC. Le 16 février, les chroniqueurs en place, largement épaulés par les deux présentateurs, ont rivalisé de vulgarité, de désinformation et de mépris pour faire l’éloge de la réforme et « casser du syndicaliste ». Avec, pour au moins deux d’entre eux, une déception : ça ne va pas encore assez loin.
Réforme de la SNCF (3) : quand les « Grandes Gueules » s’en mêlent



Les derniers tweets
Les Répliques : RT @les_repliques: Les députés @auroreberge ou @AdeMontchalin réclament l'arrêt du compte parodique @JournalElysee https://t.co/JuXdcFc5HZ
Mardi 25 Septembre - 17:28
Les Répliques : RT @TraduisonsLes: « Merci aux contribuables français pour ce séjour Erasmus à leurs frais » https://t.co/bNnAmx7peZ
Mardi 25 Septembre - 17:24
Les Répliques : Au large des côtes libyennes, l’#Aquarius a demandé lundi à la France de lui ouvrir le port de Marseille. L'Elysée… https://t.co/6AWj2LgIHq
Mardi 25 Septembre - 16:02






 
Nos partenaires