Jeudi 15 Juin 2017

François Bayrou : "Je ne peux pas vivre sans liberté de parole"



Hier, François Bayrou a justifié sur RTL son coup de fil à un journaliste de Radio France pour se plaindre des méthodes inquisitrices au sujet d'une enquête sur les emplois présumés fictifs d'assistants parlementaires européens du MoDem.

"Chaque fois qu’il y aura quelque chose à dire à des Français, à des responsables, qu’ils soient politiques, qu’ils soient journalistiques, qu’ils soient médiatiques, chaque fois qu’il y aura quelque chose à dire, je le dirai".

Il répond ainsi aux déclarations du Premier ministre qui avait estimé : "Le truc est assez simple: quand on est ministre on ne peut plus réagir comme quand on est un simple citoyen".
 

 

François Bayrou : "Je ne peux pas vivre sans liberté de parole"


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 13:24 "Vindicte" anti-Finkielkraut

Jeudi 14 Décembre 2017 - 11:54 Difficile la vie de député












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Alain #Finkielkraut se pose en victime : "On a mal compris ce que j'ai voulu exprimer !" @OBerruyer https://t.co/z5etEGASlQ
Jeudi 14 Décembre - 13:12
Les répliques : Difficile la vie de député @enmarchefr : "pâtes", "déménagement" et "vêtements de la cave" @supermegadrivin https://t.co/Fh1A26uB5q
Jeudi 14 Décembre - 11:53
Les répliques : Deux jours après la nomination de @RokhayaDiallo au Conseil national du numérique le @gouvernementFR par la voix de… https://t.co/cpfTbxwgbn
Jeudi 14 Décembre - 09:59
Les répliques : Le député des Hauts-de-seine @solere92 visé par une enquête pour fraude fiscale avait été informé par l'ex ministre… https://t.co/JLjbq89ji7
Jeudi 14 Décembre - 09:27



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin