Vendredi 16 Décembre 2016

Fact Checking : l'incroyable intox de l'ambassadeur syrien à l'ONU



L'incroyable intox de l'ambassadeur Syrien à l'ONU pour démentir les accusations de massacre à Alep. Alors que le régime de Bachar Al-Assad est accusé d'exactions l'ambassadeur Syrien brandit à l'ONU une photo d'un soldat censé être Syrien à genoux aidant une femme à enjamber une remorque. Sauf que cette photo ne serait en rien celle d'un soldat du régime au pouvoir.

Les répliques






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >








Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les Répliques : Kylie Jenner star de téléréalité et demi-soeur de Kim Kardashian déclare par un simple tweet qu'elle n'utilise plus… https://t.co/c7Jgig8x6G
Dimanche 25 Février - 09:19
Les Répliques : Le SDF de Roissy qui s’était volatilisé avec un butin de près de 500 000 euros en décembre dernier a finalement été… https://t.co/c3HA3RrdOy
Samedi 24 Février - 13:06
Les Répliques : RT @les_repliques: Mai 2017 promesse de campagne d'@EmmanuelMacron : le handicap "sera l'une des priorités de mon quinquennat" @Portes_Tho…
Samedi 24 Février - 09:09
Les Répliques : Ceci est le tweet d'une association dite "antiraciste" la @_LICRA_. La réponse du député @Aurelientache Rappel : s… https://t.co/BeEQkR7OXh
Samedi 24 Février - 09:07



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin