Mercredi 22 Juin 2016

Dire nous : contre les peur et les haines, nos causes communes

Par Edwy Plenel



"Il est temps de dire nous. Ce nous qui rassure par ses audaces, ce nous qui crée de la confiance en risquant son bonheur. Dire nous pour partir à la recherche d’un horizon des possibles en faisant chemin tous ensemble, dans le souci des plus fragiles et des moins protégés, des moins habiles et des plus exploités. Dire nous pour inventer un nouvel imaginaire qui nous élève et nous relève, en nous extirpant du marécage où macèrent nos divisions, nos rancœurs, nos ressentiments. Dire nous pour cesser de dire eux contre nous, nous contre eux, notre nous contre le leur, dans une guerre sans fin dont nous serons tous les victimes, nous comme eux. Dire nous pour réussir à échapper aux fatalités du présent par la subversion de l’ordinaire et du quotidien, en l’enchantant par la beauté et la bonté, contre la laideur et la méchanceté. Dire nous avec cette certitude que la politique, comme bien commun, est d’abord une poésie, une poétique où l’espérance retrouve l’énergie qui lui manquait, comme un souffle libérateur. Dire nous, donc, pour inventer tous ensemble le oui qui nous manque, celui d’un peuple réuni dans sa diversité et sa pluralité autour de l’urgence de l’essentiel : la dignité de l’Homme, le souci du Monde, la survie de la Terre."

Journaliste, Edwy Plenel est cofondateur et président de Mediapart, journal en ligne indépendant et participatif. Il a notamment publié chez Don Quichotte Le Droit de savoir (2013) et Dire non (2014).

Pour vous le procurer cliquez sur le lien ci-dessous :
 
 

Les répliques







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Vendredi 26 Mai 2017 - 11:10 Rester fort

Jeudi 25 Mai 2017 - 10:34 Quelle sorte de créature sommes-nous ?

Lundi 22 Mai 2017 - 12:20 Nous (aussi) sommes la nation











Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Lycées : la réforme du baccalauréat se dessinera la semaine, promesse d'@EmmanuelMacron. De nouvelles matières pour… https://t.co/uJoFggCtIm
Mardi 23 Janvier - 08:49
Les répliques : Déplacement du président @EmmanuelMacron à l'usine Toyota d'Onnaing afin d'annoncer plusieurs mesures en faveur de… https://t.co/pLh00I3Lo7
Lundi 22 Janvier - 19:17
Les répliques : L’Oréal engage un mannequin Britannique portant un voile. Résultat : campagne de boycott en France @annaelleartus https://t.co/5TvKEyUIWe
Lundi 22 Janvier - 17:13
Les répliques : RT @TraduisonsLes: "Encore un peu de patience pour le ruissellement s'il vous plait, il semblerait que des goinfres capitalistes barbotent…
Lundi 22 Janvier - 12:17



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin