Jeudi 26 Mai 2016

Caroline de Haas concernant François Hollande

On n'est pas couché - France 2



Lors de l'émission On n'est pas couché présenté par Laurent Ruquier sur France 2, Caroline de Haas a sévèrement taclé le bilan de François Hollande et sa supposé orientation politique.

Les répliques






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Mardi 28 Novembre 2017 - 09:52 Johnny Hallyday en Une du dernier Charlie Hebdo

Dimanche 26 Novembre 2017 - 15:19 Maëlle : trente-six fractures au visage

Mercredi 15 Novembre 2017 - 17:53 Surpopulation et ressources planétaires












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : #Telethon2017: l'heure était à la "solidarité" ce week-end https://t.co/z1ToztlMg2
Lundi 11 Décembre - 07:18
Les répliques : Aujourd'hui c'était la journée internationale des droits de l'homme et le chef de l'État @EmmanuelMacron a tenu a l… https://t.co/6zwFBxpN5p
Dimanche 10 Décembre - 19:28
Les répliques : Présence refusée pour la présidente du @FN_officiel @MLP_officiel à l'hommage populaire rendu à #JohnnyHallyday… https://t.co/rNNzQYp0cv
Dimanche 10 Décembre - 10:13
Les répliques : Des couvertures de survie pour les fans de #JohnnyHallyday hier lors de l'hommage populaire rendu à la star… https://t.co/2YZ4jUA3n8
Dimanche 10 Décembre - 09:33



Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin