les répliques intellectuellement engagées
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Dimanche 29 Octobre 2017

CSG : après la suppression, la hausse



En août dernier les députés votaient la suppression de leur indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) avec en remplacement un nouveau système de remboursement sur justificatifs. Ce changement amène une suppression de la cotisation sociale généralisée (CSG).

Deux mois plus tard, ces mêmes députés ont voté la hausse de la CSG destinée à compenser la suppression des cotisations sociales pour les salariés du privé.

Si les élus de la majorité (LREM et Modem) se sont prononcés en faveur de cette «mesure de solidarité intergénérationnelle», ceux de droite comme de gauche s'y sont opposés, dénonçant une «injustice» faite aux retraités.

"Ce n'est pas aux retraités de financer la hausse du pouvoir d'achat des actifs", a ainsi dénoncé le socialiste Joël Aviragnet, tandis que le Républicain Eric Pauget estimait que le gouvernement opposait "les Français entre eux".
 
CSG : après la suppression, la hausse


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 17 Mars 2019 - 10:39 Acte 18 : le Fouquet's incendié




Rejoignez-nous sur Facebook


Article populaire

SDF : 433 morts en 2018

Publié initialement le 20/12/2018
Mise à jour le 3/01/2019

L'an dernier en France, au moins 403 SDF seraient morts dans la rue selon le collectif "Les morts de la rue" qui dévoilent chaque année une liste de décès de personnes qui ont vécu un moment ou l'autre à la rue.

Selon le collectif toujours, l'année 2018 s'est achevée avec le chiffre terrifiant de 433 SDF décédés dans les rues de France.

Comment ne pas s'émouvoir face à ce terrible constat ? Malgré les promesses d'un président jupitérien en 2017, rien n'a vraiment changé. Au contraire, la situation s'est empirée.
SDF : 433 morts en 2018


Inscription à la newsletter




Interview populaire

Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Depuis quelques années maintenant, le comédien Matthieu Longatte 31 ans alias Bonjour Tristesse publie régulièrement des vidéos sur Youtube où il incarne un personnage très en colère contre le système politique : "une espèce de synthèse enragée de la b**se politique actuelle" comme il l'explique.

Et ses vidéos cartonnent ! Plusieurs centaines de milliers de vues pour la plupart, des millions pour d'autres !

"J'humilie verbalement les politiques qui détruisent l'idéal démocratique", assène Matthieu, gueule d'ange en décalage total avec son personnage braillard au débit intense et remonté.

Mais d'où vient ce style atypique à la fois engagé et exacerbé contre le système ? Nous sommes allés à la rencontre de Bonjour Tristesse qui a bien voulu répondre à nos questions.
Rencontre avec Matthieu Longatte alias Bonjour Tristesse

Les répliques
29/12/2018