Mardi 4 Octobre 2016

Retour sur une "tempête" à l'Assemblée Nationale



Lorsque Dominique de Villepin qui exerçait les fonctions de Premier ministre sous Jacques Chirac, assénait à François Hollande (premier secrétaire du Parti Socialiste) l'adjectif de "lâche" lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée Nationale. Retour sur "une tempête" qui avait secoué l'une des chambres du Parlement le 20 juin 2006.

Les répliques






Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Vendredi 20 Janvier 2017 - 16:41 Un médecin répond à Marine Le Pen












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Cirque : un tigre s’est échappé de son enclos vendredi dans le XVe arrondissement de Paris. Son propriétaire a fini… https://t.co/LoDQkd0hNC
Vendredi 24 Novembre - 20:22
Les répliques : Terrible attentat terroriste dans le nord du Sinaï en Égypte au coeur d'une mosquée lors de la prière du vendredi.… https://t.co/oUGhsOFSLc
Vendredi 24 Novembre - 20:02
Les répliques : Le chroniqueur de @TPMP @PierreMenes n'a pas mâché ses mots concernant la journaliste de @cashinvestigati et… https://t.co/9xiPMjnGYd
Vendredi 24 Novembre - 17:29
Les répliques : Les deux émissions d'investigation présentées par @EliseLucet et @ThomasSotto menacées par des coupes budgétaires p… https://t.co/c6wGwEdOLH
Vendredi 24 Novembre - 09:59




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin




 
Nos partenaires