Dimanche 26 Février 2017

Polanski à Salamé: "Je vais vous pulvériser"

Par Rachid Barbouch.



On croit halluciner mais hélas c'est la réalité. Le cinéaste Franco-Polonais menace en des termes clairs et nets en direct devant les caméras la journaliste Léa Salamé : "Je vais vous pulvériser", lui lance-il. Le cinéaste accusé d'avoir violé en 1977 une jeune fille de 13 ans lors d'une séance photo à Los Angeles se comporte toujours comme un homme au-dessus des Lois.
 


Bien que visé par un mandat d'arrêt international pour viol d'une mineure lancé par Interpol, il a toujours bénéficié des faveurs de ce soi-disant Etat de Droit qu'est notre pays la France.

Polanski admet certes avoir eu des relations sexuelles avec Samantha Geimer alors âgée de 13 ans, mais récuse toujours l'accusation de viol.

Cela fait plus de 40 ans qu'il vit sous protection. À aucun moment, il n'a été convoqué par la justice française. Pas de garde à vue. Même pas une simple audition. Rien. Wallou. Nothing. Que dalle.

Il faut appeler un chat un chat quitte à froisser les sensibilités des uns et des autres : le cinéaste Franco-Polonais bénéficie d'une impunité totale sur le territoire français.

L'ordre vient d'en haut, du sommet de la sphère politique, elle même mise sous pression par on ne sait quel groupe, par on ne sait quel lobby missionné pour le couvrir. 

L'année dernière, invité par une émission télé, notre bonhomme fit même dans la récidive en menaçant clairement Léa Salamé: " Je vais vous  pulvériser" dit-il à la journaliste qui voulait lui poser quelques questions sur son passé.

À ce jour, Roman Polanski fait encore l'objet de ce mandat d'arrêt international. La France le protège  toujours contre vents et marrées. Les États-Unis et la France sont pourtant signataires d'accords d'extraditions de criminels recherchés par la police des deux pays.

Une question légitime s'impose : sommes-nous vraiment tous égaux devant la justice de ce pays ? À franchement parler, non.

Ce soir, à la salle Pleyel, rue du Faubourg Saint Honoré à Paris, se tient la cérémonie des Césars. La rue est bouclée, la circulation des voitures interdite. Mais pas que ça. Les riverains sont obligés de faire un long détour pour rentrer chez eux.

Habitant cette rue non loin de cette salle, j'étais obligé de faire des centaines de mètres de plus pour rentrer chez moi. Crainte des attentats ou c'est juste pour mettre Polanski à l'abri des huées ?

Habituellement, on interdit la circulation aux véhicules mais on laisse les badauds prendre des clichés des stars. Cette année, c'est niet pour tout le monde. Énorme déception pour certains.
La rue du Faubourg Saint-Honoré totalement interdite à la circulation
La rue du Faubourg Saint-Honoré totalement interdite à la circulation

 

Dans un premier temps, l'auteur du "Pianiste" avait été désigné pour présider la cérémonie des Césars. Sous la pression du public, Roman Polanski se désista.

Ce soir, je constate avec amertume que ce Monsieur  bénéficie  toujours de privilèges doublés de passe-droits. Il s'avère que les justiciables dans mon pays, la France, ne sont pas tous logés à la même enseigne.

Mais où sont les procureurs de Paris ? Où sont les magistrats ? Où sont les juges d'instruction de cet "État de Droit" ? Elle est où cette Justice pourtant si prompte à s'acharner sur les étrangers et les plus faibles ?
 










1.Posté par Maryse le 26/02/2017 21:01

Et la présomption d'innocence ?

2.Posté par Hélène le 26/02/2017 21:10

QUELLE présomption d'innocence ? La justice américaine l'a reconnu coupable, et lui-même a admis les faits.

3.Posté par Ma le 26/02/2017 21:34

Présomption d innocence ?
Il reconnaît avoir eu des rapports sexuels avec une petite fille de 13 ans.
Ensuite qu elle ai voulu ou non la loi est claire : un adulte qui a des rapports sexuels avec un enfant ca s appelle un viol. ( et oui ! Car un enfant non reconnu mature sexuellement est considéré comme non volontaire ( car pas capables de mesurer la portée de ses actes) et donc. Sexe + non = viol.
Il a été reconnu COUPABLE par un tribunal populaire et il a fui !
Il a plaidé sa "cause" disant que la petite ne faisait pas 13 ans .
https://lebloglaquestion.wordpress.com/2009/11/07/polanski-les-details-sordides-du-viol/

Coupable de viol ET condamné ET protégé par le contribuable alors STOP avec la présomption d innocence : Mr convient bien de toute manière Qu il y a eu rapport sexuel !

4.Posté par Jean Klein le 26/02/2017 22:29

La France ne le protège pas. Il est naturalusé français, et le France n'extrade pas ses ressortissants.

5.Posté par Maureen Kerwin Schatzberg le 26/02/2017 22:59

Cet acharnement à l'encontre de Roman Polanski est une honte.
Monsieur Polanski n'a pas été condmné pour viol sur mineur mais pour rapport illicite.
La jeune fille de treize ans qui en paraissait 18, maquillée, habillée, et enbijoutée par les soins de sa propre mère
qui l'avait grimmé de la sorte afin de séduire et plaire son photographe.
Cette jeune fille a reconnu devant la cour qu'à aucun moment elle n'avait été violenté et que Monsieur Polanski était très doux.
Des rapports sexuels avec une mineur et passible d'une peine de prison. Roman ayant été piégé à préféré fuir.
Cette jeune fille, aujourd'hui une femme avec mari et enfants souhaite que cette condamnation soit annulée, alors de quel droit
la France, et surtout ses femmes se permettent-elles de se mêler de ce qu'elles ignorent ne connaissant ni les tenants ni les aboutissements.
Je vous en prie "Madame les mals baisers" mêlez-vous de se qui vous regarde et cessez de regarder par les trous de serrures.

6.Posté par Re belle le 27/02/2017 09:54

C'est un grand réalisateur, cet homme a connu beaucoup de souffrances et ? Dédouaner un homme d'un viol (donner un sédatif à une enfant de 13 ans !) en pesant sa carrière mais quelle honte !! Ces hommes qui le protègent sont pires que ce salaud (un homme qui viole une gosse est un salaud, il faut arrêter les demi-mots) . Je leur souhaite, s'ils sont père ou grand père de jeune fille de 13 ans de subir le même sort.

7.Posté par Capello le 27/02/2017 10:18

"On croit halluciner", comme vous l'écrivez. En 2017, il existe donc des blogueurs persuadés que la France extrade ses nationaux ! Polanski est Français, il n'a commis aucun crime ou délit sur le sol français. Arrêté en Suisse en 2009, la justice suisse a refusé l'extradition, estimant que les charges n'étaient pas établies.

"On croit halluciner", comme vous l'écrivez. Selon vous, Polanski "fit dans la récidive"... En menaçant une journaliste ? Donc pour vous, être accusé de viol ou remettre à sa place une journaliste, c'est pareil ? C'est une récidive ? Violer une femme ou manquer de politesse, c'est le même crime ?

"On croit halluciner", comme vous l'écrivez. La police bloquant la rue des Césars pour Polanski ? Mais vous êtes en plein fantasme ! Cela ne vous semblerait pas vaguement plus vraisemblable que les différents attentats qui ont secoué la France et l'Europe en soient la raison ? Vous êtes vraiment totalement obsédé par ce réalisateur, cela vous fait perdre tout sens commun !

"On croit halluciner", comme vous l'écrivez... Qualifier Léa Salamé de journaliste est lui faire beaucoup d'honneur ! Avez-vous regardé la vidéo ? Polanski accepte une interview dans un cadre bien précis, elle le ramène sans cesse sur le terrain "people". Quant à son "je vais vous pulvériser", vous le trouvez vraiment menaçant, vous ??? J'ai réécouté la phrase plusieurs fois, je ne perçois pas une ombre de menace, juste de l'exaspération et de la lassitude...

Alors oui, JE crois halluciner en lisant votre diatribe désinformée !

8.Posté par Guy Liguili le 27/02/2017 12:06

@Maureen Kerwin Schatzberg

Quand une jeune fille ou une adulte est droguée à son insu avant d'être sodomisée, on peut retourner le problème sous tous les angles, il s'agit bel et bien d'un viol. L'âge est une circonstance aggravante, de même que le délit de fuite.

9.Posté par Béa le 27/02/2017 13:43

@Maureen Kerwin Schatzberg

Polanski n'a pas été piégé par la gamine de 13 ans, il l'a drogué puis sodomisé, il ne faudrait quand même pas victimiser le coupable au détriment de la vraie victime.
Voilà la réalité, madame la "bien baisée" vous êtes une honte pour toute les femmes !

10.Posté par willemot le 27/02/2017 18:11

un homme qui viole une femme (quel que soit son âge ) est un salaud, qu'il se nomme Polanski ou pas ! Il doit être condamné.

11.Posté par Axel le 27/02/2017 18:34

@ Re belle

Des personnes exprimant juste leur opinion pire que quelqu'un ayant commis un viol selon vous ? Mmh moui... Que dire alors de quelqu'un qui souhaite qu'une fille de 13 ans soit violée ? Un peu de bon sens s'il vous plaît... Ce qui vous énerves surtout c'est que les autres ne soient pas forcément de votre avis.

Personnellement je trouve que cette affaire a atteint des proportions exagérées. NON un viol ne doit pas rester impunis, NON ce n'est pas normal que lui soit plus couvert par l'état que n'importe lequel d'entre nous... Mais tous cela au final ne nous concerne pas, NOUS. On ne sait rien des tenants et aboutissants, de ce qu'il s'est vraiment passé. Pour moi c'est entre la victime et le coupable, si elle-même veut le laisser tranquille (et arrêter de remuer le couteau dans la plaie 40 ans après...), qui êtes vous pour exiger le contraire ? Arrêtons de voir le monde en noir et blanc, on est tous gris à l'intérieur, apprendre à pardonner (même les pires choses) est notre meilleure chance de construire un monde plus serein et plus sûre pour les générations futures.

@Capello

Je rejoins votre avis sur le "je vais vous pulvériser", sur le coup je trouve ça sortis du contexte, il n'y a qu'à regarder la vidéo... Mais je pense que justement le mettre par écris était destiné à ceux qui n'allaient justement pas prendre la peine de cliquer sur "play". Incitation à la haine ?

12.Posté par JusticeShoggoth le 27/02/2017 18:45

Je ne ferais pas de rappel de la loi. Ici, tout le monde la connais, et polanski a claire ment violé cette gamine. La France le protège, et cela représente très bien la bassesse a laquelle sont réduis les politiques de notre pays à ce jour. Je ne crois d'ailleurs pas que nos grassouillets ministre aient vraiment besoin d'un immense et mystérieux lobby pour se comporter comme des tanches fricovores et que roman polanski doit très bien assurer lui même son "service commercial". Cependant, je crois que son "je vais vous pulvériser" n'était qu'un mot beaucoup trop haut, qui n'était pas dit avec une vrai volonté de mettre sa menace en action. Dans cet interview, il me fait plus penser à un enfant boudeur qu'à un dangereux criminel au dessus des lois, et je trouve donc cette introduction mal choisie. Dommage qu'elle donne le titre de l'article ! Je suis cependant en accord avec tout le reste : polanski est un salaud, un connard doublé d'un lâche et d'un malfrat, et il doit le payer ! Quelles que soient ses oeuvres, sa vie ou sa prétendu sympathie !

13.Posté par Re belle le 27/02/2017 20:29

@ Axel
"Mmh moui... Que dire alors de quelqu'un qui souhaite qu'une fille de 13 ans soit violée ? Un peu de bon sens s'il vous plaît... Ce qui vous énerves surtout c'est que les autres ne soient pas forcément de votre avis."

Ca vous pince d'entendre ça ? Parfait vous n'êtes pas tout à fait cynique, mais auraient -ils tenu le même discours si c'était arrivé à leur enfant ? Je n'ai ni à être binaire, ni à juger pour les autres comme vous dites mais les faits sont là, exposés clairement. La justice doit être la même pour tous, sinon on appelle cela la corruption. Les défendeurs abusent de leur notoriété, de leurs apparences d'hommes dignes de confiance, font poids sur les magistrats pour "laisser tranquille" un homme qui a commis un viol.

"Arrêtons de voir le monde en noir et blanc, on est tous gris à l'intérieur, apprendre à pardonner (même les pires choses) est notre meilleure chance de construire un monde plus serein et plus sûre pour les générations futures."

Mais je vous en prie pardonnez aux pédophiles, aux criminels...Sur certains sujets la nuance n'a pas sa place, votre subtilité doit me dépasser.

14.Posté par Le Marginal Magnifique le 28/02/2017 20:07

Une justice deux poids deux mesures tout simplement ! Polanski a enculé une gamine droguée dans une piscine, rien que ça quand même, le salopard, et il est encensé ! Bon en même temps il doit en avoir marre d'être traqué sur le sujet...

Nouveau commentaire :










Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Braquage de Florent Pagny : le chanteur est revenu sur cet incident marquant de sa vie @fnslca https://t.co/9v1NU00J2v
Lundi 25 Septembre - 10:00
Les répliques : Politique : les conséquences d'une défaite @NikiShey https://t.co/uuFHe0kDKu
Lundi 25 Septembre - 09:30
Les répliques : Les féministes et leur "paranoïa aiguë" @neepthyss https://t.co/IHBUTBNKP2
Lundi 25 Septembre - 08:48
Les répliques : Des nouvelles de @manuelvalls suite au rassemblement de @FranceInsoumise hier place de la Bastille https://t.co/GoQGWe2WQE
Dimanche 24 Septembre - 20:06




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

 

L’écologie a toujours été prisonnière des stéréotypes véhiculées par la société capitaliste qui préfère protéger ses intérêts au détriment de la Planète. A l’approche des élections présidentielles, la question de l’environnement semble largement être ignorée ou abordée de manière timide.


On estime que d’ici 2048 il n’y aura presque plus d’espèces de poissons ou de fruits de mer à consommer. D’ici 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans et 52% des animaux sauvages ont déjà disparu en seulement quelques décennies. Toutes les 7 secondes, 1.350 m2 de surface de la forêt Amazonienne disparaissent et la responsabilité de l’élevage (bovin en particulier) dans sa déforestation serait de 80 %.