Livre média

La fabrication du consentement : De la propagande médiatique en démocratie - 12/05/2017

Par Noam Chomsky et Edward Herman. Les médias constituent un système qui sert à communiquer des messages et des symboles à la population. Ils ont vocation à distraire, amuser, informer, et à inculquer aux individus les croyances et codes comportementaux qui les intégreront aux structures sociales au sens large. Dans un monde où les richesses sont fortement...

Le monde libre - 07/05/2017

Par Aude Lancelin - Prix Renaudot 2016. Une plongée sans précédent dans les eaux troubles du « quatrième pouvoir » ! Aude Lancelin, ancienne directrice adjointe de L Obs et de Marianne, raconte de l'intérieur un système médiatique français à la dérive... et en miroir, une gauche en pleine déliquescence qui a perdu tous ses repères. Un an avant une élection...

Lui, Président - 13/11/2016

Par Corentin Dautreppe, Clément Parrot et Maxime Vaudano. Qu’ils soient ancienne ministre, conseiller du président, électrice déçue ou farouche opposant, tous ont encore en tête le discours du Bourget et les 60 engagements de François Hollande. Mais comment perçoivent-ils la réalisation de ces promesses cinq ans plus tard ? Quelles sont leurs déceptions ? Les...

Main basse sur l'information - 27/09/2016

Par Laurent Mauduit. Alors que le Conseil national de la résistance espérait, à la Libération, que la France se dote d’une presse indépendante des « puissances financières », celles-ci contrôlent désormais presque tous les médias. Et la normalisation économique se double fréquemment d’une normalisation éditoriale, quand il ne s’agit pas d’une censure pure et...

Incorrect : pire que la gauche bobo, la droite bobards - 04/07/2016

Par Aymeric Caron. Les réacs, néoconservateurs et autres "fachos" sont aujourd'hui en position de force en France. On les voit et on les entend partout. Leurs idées dominent désormais le débat. Comment cette emprise idéologique est-elle possible ? Quelle est la responsabilité de la classe politique et des médias ? Et surtout, leurs arguments sont-ils valides ?...

Les intellectuels faussaires - 01/06/2016

Par Pascal Boniface. La scène médiatique est trop souvent occupée par des "faussaires" qui assènent sans scrupule des contrevérités pour défendre telle ou telle cause et qui restent quasi intouchables.  Trop peu de personnes osent dénoncer leurs petits arrangements avec la vérité. Pourtant le triomphe de ces "serials-menteurs" représente une véritable menace...


Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : "Une source d’inspiration pour les millions de personnes du monde entier qui luttent en faveur des droits humains.." https://t.co/rrEJyt4g73
Jeudi 20 Juillet - 19:46
Les répliques : Le député PS @SLeFoll ex ministre de l'Agriculture critique la politique eco. et sociale de l'actuel… https://t.co/6UUN8yFjCm
Jeudi 20 Juillet - 16:33
Les répliques : Le couple @OmarSy @HeleneSy visé par des propos racistes sur @TwitterFrance par @FredericDuilhac @MonsieurOmega https://t.co/6ya73b8IOX
Jeudi 20 Juillet - 10:16
Les répliques : RT @TraduisonsLes: "On avait une occasion unique de pouvoir enfin laisser crever des étrangers malades et on l'a laissée passer" https://t.…
Jeudi 20 Juillet - 09:47




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

 

L’écologie a toujours été prisonnière des stéréotypes véhiculées par la société capitaliste qui préfère protéger ses intérêts au détriment de la Planète. A l’approche des élections présidentielles, la question de l’environnement semble largement être ignorée ou abordée de manière timide.


On estime que d’ici 2048 il n’y aura presque plus d’espèces de poissons ou de fruits de mer à consommer. D’ici 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans et 52% des animaux sauvages ont déjà disparu en seulement quelques décennies. Toutes les 7 secondes, 1.350 m2 de surface de la forêt Amazonienne disparaissent et la responsabilité de l’élevage (bovin en particulier) dans sa déforestation serait de 80 %.