Lundi 29 Mai 2017

Les prédateurs aux pouvoirs - Main basse sur notre avenir

De Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot



Le célèbre couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot livre ici une dénonciation impitoyable de la complicité des gouvernements avec le destructeur Dieu Argent. Fidèles à leur méthode rigoureuse, ils démontrent, preuves à l'appui, comment l'argent s'est transformé en une arme de destruction massive aux mains d'une aristocratie de l'argent qui fraye intensément avec celle du pouvoir. À l'heure du « Fillongate », de la violence délirante de Trump, de l'arrogance de Marine Le Pen face à la justice, ou de la mondialisation du droit de polluer à coups de « crédits carbone », l'indignation sociologique des Pinçon-Charlot est indispensable.

Si vous souhaitez vous le procurer cliquez sur le lien ci-dessous : 

 


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Dimanche 21 Mai 2017 - 11:33 Plus rien à faire, plus rien à foutre












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Restauration et naturisme désormais disponible à Paris https://t.co/IokHIiO4IN
Vendredi 24 Novembre - 09:01
Les répliques : Au 100e congrès des maires de France à Paris porte de Versailles, @EmmanuelMacron a annoncé une "refonte en profond… https://t.co/JokA88l9SK
Jeudi 23 Novembre - 18:35
Les répliques : Agressions sexuelles : quand le problème/débat se déplace vers un terrain dangereusement glissant et minable… https://t.co/3SZ5iQYRlf
Jeudi 23 Novembre - 13:19
Les répliques : Quand @manuelvalls envoie par mail sa dernière tribune parue dans @lemondefr à ses collègues de l'Assemblée nationa… https://t.co/1TXoFxmNSu
Jeudi 23 Novembre - 09:24




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin




 
Nos partenaires