Mardi 4 Juillet 2017

"Les gens qui ne sont rien" : "mépris" du chef de l'Etat



Après les "Kwassa-Kwassa qui pêchent peu, qui amène du Comoriens" voilà qu'Emmanuel Macron se retrouve au milieu du nouvelle polémique avec avoir parlé "des gens qui ne sont rien" et que l'on croise dans les gares.

De nombreuses personnalités ont dénoncé "le mépris" du chef de l'Etat. Marine Le Pen a également jugé que les propos du président était "révélateurs de la pensée macroniste".
"Les gens qui ne sont rien" : "mépris" du chef de l'Etat


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 13:45 Violence conjugale

Lundi 20 Novembre 2017 - 12:42 "Fondamentalement opposés"












Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : .@hugoclement horrifié par un fait divers dramatique au Maroc @FeizaBM https://t.co/mbznmIDx3R
Lundi 20 Novembre - 13:26
Les répliques : Marine Le Pen est "fondamentalement opposée à l'Union Européenne" 🇪🇺 https://t.co/1KGJjsB9df
Lundi 20 Novembre - 12:31
Les répliques : Vif échange entre Yann Moix et Aymeric Caron samedi soir dans @ONPCofficiel https://t.co/hvLB9xatJU
Lundi 20 Novembre - 09:15
Les répliques : Pas de paradis fiscal dans l'Union Européenne selon @pierremoscovici commissaire européen aux Affaires économiques… https://t.co/ibZQDgez9X
Dimanche 19 Novembre - 21:07




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin




 
Nos partenaires