Dimanche 18 Juin 2017

Législatives : les nouveaux députés



François Ruffin réalisateur de « Merci patron ! » devient député de la Somme sous l'étiquette Picardie Debout (PCF, France Insoumise, EELV & Ensemble) en battant le candidat de La République en marche Nicolas Dumont maire d’Abbeville.

M. Ruffin partait avec un retard d’une dizaine de points à l’issue du premier tour, après avoir toutefois réalisé la prouesse de passer devant le FN dans un territoire où Marine Le Pen avait recueilli 28,81 % lors du premier tour de la présidentielle, et où le parti d’extrême droite avait présenté une figure médiatique : le comédien Franck de Lapersonne.


De son côté, Marine Le Pen est élue députée de la 11e circonscription du Pas-de-Calais en battant la candidate La République en Marche Anne Roquet.


Pour la première fois elle siègera au palais Bourbon et récupère une immunité parlementaire dès mercredi prochain.

Son compagnon Louis Alliot est également élu dans la 2ème circonscription des Pyrénées-Oriantales. Il bat Christine Espert avec 50, 56 % des voix contre 49,44 %. 452 voix séparent les deux candidats.

Jean-Luc Mélenchon candidat et leader de la France Insoumise est élu député à près de 60% des suffrages exprimés dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône.
Législatives : les nouveaux députés


À Evry, Manuel Valls a annoncé sa victoire alors que sa concurrente Farida Amrani (France Insoumise) déclare avoir "plusieurs soupçons sur le comptage" et revendique de son côté cette même victoire.

Farida Amrani réclame le re-comptage des voix, or la mairie a déclaré que "les bulletins ont été déchirés". Stupeur pour la France Insoumise qui parle clairement de "triche" par la voie de Raquel Garrido.

Farida Amrani a déposé un recours.


Les répliques
 







Nouveau commentaire :


DANS LA MÊME RUBRIQUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
< >

Samedi 24 Juin 2017 - 20:14 Nommer à la façon de 20 Minutes

Samedi 24 Juin 2017 - 10:54 Calais : "fermeté et humanité"

Samedi 24 Juin 2017 - 09:48 La "niaque" plutôt que les diplômes










Rejoignez-vous sur Facebook




Inscription à la newsletter




Les derniers tweets
Les répliques : Laetitia Ky selon le quotidien d'information 20 Minutes @otdelnyy https://t.co/bKnM5MUfuv
Samedi 24 Juin - 20:37
Les répliques : Éric Zemmour à nouveau condamné par la justice pour propos islamophobes. Dessin signé Schvartz https://t.co/yxkPxj7qzR
Samedi 24 Juin - 11:42
Les répliques : #RadioBrunet : un "patron sans le bac" vous embauchera si vous avez la "niaque" plutôt que les diplômes… https://t.co/bqS7uB4sa1
Samedi 24 Juin - 10:15
Les répliques : "Un mur solaire" à la frontière mexicaine. Une nouvelle idée du président @realDonaldTrump présentée mercredi soir… https://t.co/X7rGis6nwf
Vendredi 23 Juin - 20:13




Article populaire

« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

Par Jn Brandon.

Nous vivons aujourd’hui la sixième extinction de masse et sommes entrés dans une crise écologique et sociale sans précédent. L’effondrement de la civilisation est proche mais pourtant largement ignorée par les grandes instances. Les études faites à ce sujet ont montré que la démographie, le climat, l'eau, l'agriculture et l'énergie sont les facteurs responsables à la fois de la stabilité de notre civilisation mais aussi de son effondrement.
« A force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel » Edgar Morin

 

L’écologie a toujours été prisonnière des stéréotypes véhiculées par la société capitaliste qui préfère protéger ses intérêts au détriment de la Planète. A l’approche des élections présidentielles, la question de l’environnement semble largement être ignorée ou abordée de manière timide.


On estime que d’ici 2048 il n’y aura presque plus d’espèces de poissons ou de fruits de mer à consommer. D’ici 2050, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans et 52% des animaux sauvages ont déjà disparu en seulement quelques décennies. Toutes les 7 secondes, 1.350 m2 de surface de la forêt Amazonienne disparaissent et la responsabilité de l’élevage (bovin en particulier) dans sa déforestation serait de 80 %.