Menu



Inscription à la newsletter

Vidéos les plus vues




Les derniers tweets
Les répliques : #Footleaks : @Benzema paye ses impôts en France. @mediapart @widadk https://t.co/E9F0fyV2iH
Jeudi 8 Décembre - 13:40
Les répliques : Inégalités à l'école : @AnnieGenevard fustige @najatvb @faizaz https://t.co/bs7LBpQN4y
Jeudi 8 Décembre - 09:24
Les répliques : .@FabienEngelmann le maire #FN d'Hayange coupe subventions et électricité au @SecoursPop https://t.co/Cbt2FLJPZV
Mercredi 7 Décembre - 21:23
Les répliques : .@gerardfiloche réagit à la candidature de @manuelvalls : "C'est à gerber" https://t.co/X56dOOGyR3
Mercredi 7 Décembre - 10:34
Les répliques : Le "message universel" selon @ECiotti https://t.co/69yGLtWf5L
Mercredi 7 Décembre - 08:56
Les répliques : L'AFP : à la pointe de l'information https://t.co/gQg37Xck3H
Mardi 6 Décembre - 22:20
Les répliques : Selon @Marion_M_Le_Pen le @FN_officiel n'est "pas un parti héréditaire" @MarcGral https://t.co/FRFQejyeQa
Mardi 6 Décembre - 11:11
Les répliques : .@manuelvalls officiellement candidat. Avec lui ils sont désormais 66 à briguer la fonction présidentielle… https://t.co/nxeTk8Mdoq
Mardi 6 Décembre - 09:23

Rejoignez-vous sur Facebook


Article populaire

Les intox du FN sur les « privilèges » des migrants face aux Français

Par Adrien Sénécat. Le Monde.

Revue de presse.
 
Le parti d’extrême droite diffuse une série de tracts qui oppose la situation des migrants aux étudiants, agriculteurs ou mal-logés français. Avec des arguments trompeurs et erronés.
 
Des cadres du Front national, Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en tête, partagent depuis jeudi 3 novembre des messages signés « Jeunes avec Marine » qui opposent la situation des migrants avec différents groupes de citoyens français. Chacune de ses publications a été partagée des centaines de fois sur Facebook et Twitter, comme on peut le voir sur la seule page du sénateur FN David Rachline.
Les intox du FN sur les « privilèges » des migrants face aux Français

 
Sauf que cette campagne de communication se base sur des exemples déformés, voire complètement malhonnêtes.


1. L'agriculteur qui "vit avec 284 euros par mois"
Les intox du FN sur les « privilèges » des migrants face aux Français